Dr House 6x22 : Help Me

Discussions autour de la saison 2009/2010 de Dr House.

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar reyd » Mer 19 Mai 2010 23:13

excellent, magnifique fin de saison.
pour ce qui est de la happy end... et 13, vous vous en fichez ??? non mais !
mais il faut l'avouer, elle est bien vite balayée par cette fin inattendue...
que de bonnes idées pour cet épisode.
et plein de nouvelles pistes pour la saison 7...
je comprend ceux qui ne supporte pas que house puisse changer, mais même si c'et le cas, house ne deviendra jamais une de ses séries "à l'eau de rose". ce côté psychologique ne disparaitra pas.

retournement un peu rapide pour cuddy ? je ne sais pas... house a beaucoup changé dans cet épisode... et puis derrière son ton catégorique, cuddy masquait peut être ses doutes...
EVERYBODY LIES (except me, of course)
Avatar de l’utilisateur
reyd
Interne
Interne
 
Messages: 107
Enregistré le: Ven 19 Mars 2010 20:21

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar yt89 » Mer 19 Mai 2010 23:48

13 je m'en fiche? Euh bin CARREMENT à vrai dire.

On peut accepter le changement de House, le désirer même ardemment, c'est mon cas, et je suis d'autant plus critique vis à vis du fait que quasiment tout dans cet épisode, a été expédié, téléphoné, et mal fichu. State Alchimist qui se gausse du terme de happy end pour ensuite expliquer qu'il n'a pas apprécié...la fin de l'épisode. En te lisant j'ai l'impression qu'on est plutôt d'accord finalement. C'est téléphoné. Et j'attends mieux de cette série, qui a montré mieux. La fin du season premiere était géniale et pleine d'espoir. C'est pas que je sois attaché à la noirceur, c'est que je ne suis pas du tout convaincu par ce Huddy bien bancal.

Fin bref, je trouve ça affreusement mal fait, vous pouvez ne pas être d'accord, mais je trouve ça conventionnel, miévre, et pire, considérer Cuddy comme une sorte de Graal rédempteur pour House ce serait hallucinant et ça ne serait pas faire honneur à la complexité du personnage.
yt89
Externe
Externe
 
Messages: 85
Enregistré le: Dim 28 Sep 2008 15:31

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar StateAlchemist » Jeu 20 Mai 2010 09:29

yt89 a écrit:State Alchimist qui se gausse du terme de happy end pour ensuite expliquer qu'il n'a pas apprécié...la fin de l'épisode.


Euh... Où est la contradiction ? Une bonne fin n'est pas nécessairement une fin triste, ou une fin heureuse.
Si on part du principe que cette fin n'a rien d'happy, l'un n'empêche pas l'autre, et une bonne fin n'est pas nécessairement une fin triste (ou une fin heureuse)... 8-)

Je le dit, seul le Huddy est véritablement bancal, dans cette saison. Même si trop peu exploité, le "changement" de House tient bien la route, et 'faut franchement faire son farouche "ah la la on touche pas à Greg, je veux pas qu'il change et qu'il devienne gentil" pour y voir quelque chose de mal et en désaccord avec le reste de la série. House n'est pas devenu gentil tout plein, il est devenu misérable.

Sérieusement, où voyez-vous de la mièvrerie dans les 42 MINUTES avant ce ending huddiesque ? A croire que vous ne faites que lister les événements et résultats, sans prendre en considération le contenu des scènes qui y ont mené :non: House a jamais été aussi seul que dans cet épisode. Entre Cuddy qui le descend, la pauvre fille sous les décombres qui illustre/personnalise ses défauts et échecs, etc. y'a pas de quoi jubiler.
Jusqu'à présent, House renvoyait des ondes négatives, il emmerdait le monde, et s'en foutait. Là, on s'aperçoit qu'il se prend tout dans la gueule comme un retour de flammes, voir un retour à la réalité...
Et c'est une direction scénaristique importante.

Le "changement" post-asile pouvait être pris de 2 façons :
- happy-smile (cf T-shirt du double-épisode), avec plein d'humour, des situations rigolotes illustrant House devenant agréable, et une fin joyeuse. "Le méchant Dr House veut faire le bonheur autour de lui" : un vrai cadeau pour qui aime la rigolade et l"humour décalé ! Il aurait pu se mettre au yoga, faire du tricot, se déguiser en Père Noël, sortir en boîte, rendre visite aux ch'tites n'enfants en Pédiatrie !
- comme ici, déprimante, peu engageante, sans résultat, dramatique, sérieuse. C'est un choix. Au lieu d'alléger la série, les scénaristes l'ont dramatisé (au moins sur la fin de cette saison), rendant leur héros pitoyable (au 1er sens du terme), évolution crédible de l'ermite caustique des débuts.



C'te fameuse fin, c'est pas un happy end, c'est un lot de consolation (tant pour House que pour les spectateurs) : ça fait toujours plaisir, c'est pas ce qu'on attendait/voulait, mais on repart avec quand même, c'est déjà ça de prit...
Que Cuddy vienne tenir compagnie à House (et plus si affinités), c'est juste pour lui donner un prétexte pour ne pas rechuter dans la Vicodin (preuve, s'il en est, qu'il aurait parfaitement raison de le faire, quand on voit sa pauvre vie)...

OK, ça sort de nulle part, et je me souviens pas avoir été marqué, pas même dans l'épisode spécial Cuddy, par un passage où on la voit clairement avoir des sentiments concrets pour House.
Mais si on se limite encore une fois qu'au Huddy pour juger la série, c'est pas la peine, quoi... :zzz:
Avatar de l’utilisateur
StateAlchemist
Immunologiste
Immunologiste
 
Messages: 326
Enregistré le: Lun 13 Juil 2009 20:49

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar Kelam » Jeu 20 Mai 2010 10:15

Un final qui laisse dans un état ... déconcertant. J'étais furaxe de voir la fin en queue de poisson, sans conclusion à cet épisode qui répond mal à nos attentes.

Pour régler la question du cas du jour, de mon point de vue, les scénaristes n'ont fait que pousser à l'extrême ce qu'ils ont fait durant toute cette saison : le reléguer au second plan. Très peu de patients de cette saison 6 étaient fouillés comme pouvaient l'être ceux des saisons précédentes, et le dossier n'était souvent qu'un prétexte pour un épisode. Là, il devient carrément anecdotique. Celà dit, ça n'empêche pas super-House de le résoudre intégralement par téléphone. 8-)

Maintenant, on revient au véritable cas du l'épisode : House. Parce que sa santé mentale est en déclin total durant l'épisode. Hanna fait miroir, ça a suffisament été dit précédemment. Mais le fait de voir House se braquer contre l'amputation est logique vu son passé. Son monologue de revirement pour la convaincre d'accepter est en fait plus la réfléxion rationnelle que House aurait dû faire pour lui-même avec sa jambe. Il passe son temps à dire qu'il faut être rationnel alors que lui ne l'a pas été.

Le retour du Vicodin (oui, je viens de découvrir que c'était masculin ^^ ) a étonné certains. Pas moi. Il a été dépendant, il a arrêté et voulu changer, mais tout a foiré. Alors revenir à sa "came" est à ce moment-là le seul moyen d'obtenir un peu de satisfaction, puisqu'avant, il pouvait supporter la douleur, aussi bien physique que psychologique, et c'était grâce au Vicodin.

Bon, le retour du Huddy, pourquoi pas. Ca fait téléphoné, mais je vois pas trop d'alternatives pour empêcher House de replonger.
* Foreman ? :S On est d'accord.
* Chase, Taub, ou numéro 13 ? Ils sont pas au courant
* Wilson ? Ils se seraient engueulés, Jimmy se serait tiré, et hop ! une pastille
Non, il y avait bien qu'elle pour le retenir, malgré tout ce qu'on peut dire.

Tiens, avec tout ça, j'oublie Thirteen qui fait ses mystères. Mais on a un peu zappé qu'elle a une maladie incurable, non ?

J'attends la saison 7 avec impatience, mais avec un peu de crainte. Les scénaristes sont attendus au tournant...
Expecting his own House moment...
Partisan du Wilson En Caleçon
Avatar de l’utilisateur
Kelam
Chirurgien
Chirurgien
 
Messages: 584
Enregistré le: Sam 24 Jan 2009 13:53
Localisation: Exam room 1, Princeton-Plainsboro

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar Feodora » Jeu 20 Mai 2010 10:36

Je viens de trouver un article où les auteurs de l'épisode s'expriment et ils confirment quelques points que j'avais remarqués dans un post précédents : ICI

Peter Blake: He was probably already beginning to doubt whether he’d made the right decisions [all those years ago]. And then this conversation with Hannah really prompted him to realize that he really had made the wrong decision.

Russel Friend: He’s probably known this awful truth somewhere in his subconscious for a long time and not admitted to himself. But he’d been on drugs for so long and doing other abusive things to himself. Finally when he got cleaned up in “Broken,” he started evaluating his life and being honest with himself. And finally, now, by the end of the season he is able to admit it aloud.

Et pour le "Happy end" :

How did it feel to be the writers anointed to give House his moment of happiness?

Garrett Lerner: It felt great. But I don’t think we’re actually lucky to give House a happy ending because it’s so different than what we usually do, but I’m really psyched we did it. Because it so different — it is something we did. David Shore and Katie [Jacobs] are always pushing us to try something different and unusual, and for this series, giving a happy ending is unusual. So now the people who hate happy endings are going to hate us now.

Pour le changement de House :

Russel Friend: House is not a different person. He is the same person. He is going to be a similar House the next weekend. There will be some changes, but his personality will not change. As Peter (Blake) said, we earned this happy ending by really putting House through the wringer this season. Through the psychiatric hospital, this emotional angst with Cuddy, and finally — literally — having a building fall on top of him. And then he has to crawl out from underneath this thing. It felt like he really deserved it.

Peter Blake: In the episode “Lockdown” which Hugh [Laurie] directed, House confesses to [dying patient] Nash [David Strathairn] that he wants to be happy and feels he deserves human connection. Finally, for the first time he feels ready.

Garret Lerner: In the first episode of the season [“Broken”], House also explains to [his psychiatrist] Dr. Nolan that he wants to be happy.

Il est aussi question de parallèles entre certains épisodes et de la saison 7.
Feodora
Surveillant(e)
Surveillant(e)
 
Messages: 62
Enregistré le: Dim 30 Août 2009 17:35

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar andika » Jeu 20 Mai 2010 11:14

Bon je l'ai revu ce matin avec les sous titres, ça aide beaucoup mine de rien, je me suis beaucoup rendu compte cette saison que j'appréciais bien plus l'épsode quand j'avais les subs!! Mais bon, pour me préserver des spoils fallait que je le vois le plus tôt possible :mdr:

Alors je lis ici et là que la saison 6 a été mole, que house a changé, que c'est plus les même, etc etc... Je lisais pourtant la même chose à propos de la saison 5, et pourtant aujourd'hui elle est assez salué, House n'avait pas changé en saison 5, il avait seulement touché le fond, donc cet House là, qui refusait toutes relations, qui se complaisait dans sa solitude, on a vu à quel point cela l'affectait, au point même de l'empêcher de pratiquer la médecine, puisque se drogue commençais à avoir des effets indésirables d'une gravité extrême! donc avant d'être un toxico, House est un médecin, c'est pour cela qu'il aurait été regrettable de le faire replonger...

D'ailleurs, c'était bien trop gros, trop logique, on pointait trop la dessus, on le suggérait beaucoup trop pour que ça se produise... :evil:
:arrow: Il quitte la thérapie
:arrow: Les flashs foward de l'épisode
:arrow: Tout le monde le lâche il se sent seul, malgré tous ses efforts, rien ne s'arrange!

Donc absolument tout portait à croire qu'il allait replonger, c'est pour cela que cette fin inattendue, je la trouve personnellement réussie!

Ce n'est un secret pour personne que House et cuddy s'aiment, mais bon, ce n'est pas non plus un secret que House n'est pas une personne très recommandable pour se mettre en ménage, et faire des projets, c'est pour cela que ça a mis du temps, mais au bout d'un moment il faut cesser de se mentir, et je trouve ça super réaliste qu'elle le fasse au moment où Lucas lui fait sa proposition! Le nombre de femmes qui flippent par rapport au mariage vous n'avez pas idée! Ça se voit bien que ça aurait été une grave erreur!!

Sinon l'épisode en lui même je l'ai beaucoup aimé pour son intensité drmatique, ils se sont grandement inspiré de la catastrophe de Haiti à mon avis. Hanna est une patiente assez sympa qui se lie avec House, d'ailleur j'aime bien quand elle lui demande si ils pourront être amis après et qu'il lui répond que c'est possible pour un plan à trois :evil:
House est toujours House...
J'ai bien aimé le fait que ce cas fasse mirroir par rapport à la jambe de House, et que ça lui permette de prendre conscience de ses erreurs passées, mais bon en regardant Three stories je n'ai pas l'impression qu'il se plante moi, encore que, mais tous les dialogues avec cuddy étaient vraiment dur, et je pense que ça lui a fait autant de bien que les thérapies du docteur Nolan! Le fait qu'il perde la patiente et qu'il le prenne super mal, montre à quel point il est sensible, il est seul, ça n'a servi à rien tout ce qu'il a fait, la vicodine l'attend, mais non finalement, il a enfin droit à cuddy, et je sens qu'on aura des situations très drôle en saison 7!!

J'ai apprécié cette sixième saison, car elle était moins déprimante que la 5, le ton était beaucoup plus léger, l'humour omniprésent, mais ça faut vraiment avoir de la finesse pour le percevoir, mais bon moi les répliques de house que j'aime bien, je me les repasse en boucle! En tout cas je la préfère à la 5 sérieu! La 5 est assez triste quand même, la mort de Kutner, House qui ne ménage pas son monde, l'HP, là c'était plus léger, même si le drama n'est jamais loin...
Image

"Better a murder than a misdiagnosis."
Avatar de l’utilisateur
andika
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1313
Enregistré le: Ven 3 Oct 2008 18:49
Localisation: Au palais

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar StateAlchemist » Jeu 20 Mai 2010 11:26

Russel Friend: House is not a different person. He is the same person. He is going to be a similar House the next weekend. There will be some changes, but his personality will not change. As Peter (Blake) said, we earned this happy ending by really putting House through the wringer this season. Through the psychiatric hospital, this emotional angst with Cuddy, and finally — literally — having a building fall on top of him. And then he has to crawl out from underneath this thing. It felt like he really deserved it.


C'est bien ce que je disais, lot de consolation, quoi :mdr:
T'as une vie pourri, mais au moins t'a la fille ;)

Comme "his personality will not change", par contre, on peut se demander comment ça va se goupiller sur la durée :non:
Si Cuddy rompt avec lui, ça confirmera mon opinion sur elle (une girouette enquiquinante à la longue);
Si ils laissent tomber d'un commun accord, ça sera du gros gâchis (depuis le temps qu'on nous fait saliver avec du Huddy...);
Si on veut continuer dans le dramatique, l'un des deux va mourir :evil: ;
Si on veut continuer dans l'émotionnel, on peut imaginer une saison 7 centrée sur leurs troubles de couple, avec une résolution positive (ce serait mimi tout plein :ange: )
Avatar de l’utilisateur
StateAlchemist
Immunologiste
Immunologiste
 
Messages: 326
Enregistré le: Lun 13 Juil 2009 20:49

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar yt89 » Jeu 20 Mai 2010 11:56

Je ne comprends pas (enfin si, plutot, en tant que fanbooy pétri de mauvaise foi moi-même je comprends fort bien) cet espèce de bug qui fait que dés qu'on ose critiquer les facilités et les raccourcis qui rendent (subjectivement) cet épisode décevant, on se fait rétorquer, complétement à coté du reste, que c'est parce qu'on est simplement allergique à un changement pourtant logique de House. Ca n'a strictement rien à voir. De même, ce n'est pas tout résumer au Huddy que de dire que cet épisode, qui a tourné complétement autour pour se conclure par le sidérant classique: " -"je suis abimé"/- "je t'aime quand même"" nous impose de lui même d'en parler. Mais c'est surtout une accumulation de facillités, qui ne concernent pas forcément Cuddy, dont à vrai dire je me fous un peu, qui m'ont déplu:

House en premiere ligne sur le terrain alors qu'il est infirme pendant que son équipe reste sagement au bureau. House diagnosticien qui fait l'urgentiste. Une patiente qui se retrouve comme par magie confrontée EXACTEMENT à la même situation que celle qu'a vécu House. Wilson inexistant dans l'épisode. Une réalisation atypique qui n'apporte pour une fois pas de la qualité supplémentaire à l'épisode mais qui fait juste show off et page de pub pour une marque de caméscope. Des dialogues téléphonés et qui ne sonnent pas toujours juste.

Tout ça pourquoi? Pour calibrer le climax de la descente aux Enfers de House et mieux amorcer ce revirement sorti de nulle part. Ca a un coté trés chevalresque tout ça. Souffrir milles épreuves pour sa belle etc. Or, on s'accorde tous à dire que c'est un "prix de consolation".

Donc la question que je pose est la suivante: pourquoi avoir calibré à mort cet épisode en expédiant le processus qui conduit House à réagir simplement pour pouvoir offir une fin holywood au bout des 44 minutes réglementaires? Et surtout pourquoi avoir gâché tant d'épisodes à parler de la femme de Taub ou des fesses du Fourteen quand on aurait pu mieux explorer ce process là?

L'épisode n'est pas mauvais, il est décevant car par à la hauteur de son ambition, parce que trop ramassé. Il regorge évidemment de bonne choses, mais là, maintenant, forcéùent, j'ai plutot tendance à parler de ce qui m'a déplu. Les deux derniéres minutes ne sont qu'un des éléments, le plus dégoulinant dans sa construction, mais un tas de truc a été fait de bric et de broc, ...

C'est juste mon avis, je ne dis pas que j'ai raison, mais par pitié faut ARRETER de dire systématiquement que la moindre objection émane d'un refus de voir les choses évoluer, cet argument, pour ma part, est aberrant.
yt89
Externe
Externe
 
Messages: 85
Enregistré le: Dim 28 Sep 2008 15:31

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar buraku » Jeu 20 Mai 2010 13:15

ben c'est vrai! qu'est ce qu'il vient foutre ce grutier dans l'episode ? en meme temps heureusement qu'il y etait pour faire tomber la grue! ça nous a permis de voir une des rares fois Cuddy sans maquillage, ni decollete pigeonnant, ni jupe moulante et autres talons aiguilles. La c'etait de la salopette et des regards pathetiques en veux tu en voila! bref il fallait ça pour apprehender le HAPPY HUDDY END. bon c'est les Huddysiens sont contents mis quid de la saison 7 .Peut etre pas vraiment un truc a l'eau de rose mais un espece de machin ou les enquetes medicales passeront au second plan comme dans la 6 et avec plein, plein de Huddy autour! Wait § See
buraku
Etudiant en médecine
Etudiant en médecine
 
Messages: 20
Enregistré le: Sam 24 Oct 2009 11:51

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar natiwan » Jeu 20 Mai 2010 14:29

N'étant pas trop d'accord avec ce que je viens de lire (mais chacun pense ce qu'il veut biensur!), je donne mon avis : je peux dire que je l’ai trouvé vraiment bon, contrairement à d'autre cette saison, surtout en milieu/début de saison qui m'ont parus très ennuyeux!. J’avoues que sur le coup j’étais carrément sous le choc, mais avec un peu de recul voilà ce que j’en dirais :

Tout d’abord, je trouve que cet épisode est vraiment un aboutissement parfait de cette saison d’introspection Housienne. Dans le précédent il envoyait bouler son psy, il abandonnait la partie, trop dur d’être malheureux quand on est plus barricadé très loin de ses émotions, les tenant à distance pour ne pas avoir à les affronter. Trop dur de les gérer vraiment, d’être honnête avec soi-même.

Dans ce season final on sent dès le début qu’il est en sursi…on s’attend d’ailleurs au pire tout le long de l’épisode. Enfin moi c’est vraiment dans cet état d’esprit que je le regardais..la main devant la bouche, aux aguets, peur pour Gregounet!

Il renonce. C’est vraiment l’épisode du renoncement. Symbolisé par son cadeau à Cuddy et Lucas au début. On sait tous à quel point ce livre est important pour lui, on sait qu’il rêvait de l’offrir à Cuddy, ils ont bien insisté sur ce point dans l’épisode précédent. Il y renonce en l’offrant à Cuddy ET Lucas. Il ne le dit pas, il l’écrit. Comme pour l’admettre lui même. C’est vraiment un House qui baisse les bras qu’on sent dans ce geste…Et ça fout les j’tons dès le début de l’épisode !

Ensuite le rapprochement avec Hanna est très intéressant lui aussi. Au début il joue son rôle de doc’, sans plus. Puis tout bascule quand il decide de revenir auprès d’elle à la demande de Cuddy, il revient parcequ’elle a « besoin » de lui. C’est là qu’on sent que cette année de thérapie l’a changé… Et ça semble plausible qu’un séjour en HP suivi d’un an de psy entraine une remise en question profonde. On la sent bien à cet instant. A partir de là il se rapproche petit à petit de la patiente, il accepte de se connecter avec elle. Chose qu’il évitait à tout prix auparavant. Non pas par manque de sensibilité selon moi, mais par excès. Je l’ai toujours senti comme ça House, tellement à fleur de peau que tous les moyens étaient bons pour se tenir à distance, j’ai l’impression que certains pensent que c’est juste un gros connard égocentrique d’ailleurs, je ne suis vraiment pas d’accord. La différence cette saison pour moi ne réside pas dans le fond, il n’a pas changé au fond, je le reconnais toujours, mais dans la forme, purement dans la forme. Pour moi House a raison quand il dit qu’on ne change pas. Mais seulement dans le fond. La forme ce n’est pas forcément nous. C’est ce qu’il y a entre nous et les autres, c’est artificiel, ça dépend de notre expérience, de notre façon de gérer nos émotions etc. La forme on peut la changer si on y travaille, et ça peut tout changer. Mais le fond restera intact. Pour moi c’est ce qui s’est passé pour House cette saison, il nous montre bien plus celui qu’il est au fond en changeant la forme, en changeant sa façon d’interagir.

Il permet donc à Hanna de se connecter avec lui. Ce n’est pas la première fois non plus. Souvenons-nous de l’épisode avec la jeune fille violée. Encore une fois, chose assez classique dans la série, l’effet miroir est bien là. La problèmatique de la jambe n’a pas été choisi au hasard bien sur. Et bien que totalement récurrent dans la série, j’ai trouvé ce jeu de reflet hyper intéressant, comme souvent. Quand il défend la jambe de la patiente coute que coute on retrouve bien sur le House qui défend sa propre jambe, mais on voit aussi le House de cet épisode, celui qui renonce à changer, celui qui renonce à se remettre en question. En criant presque pour qu’on ne l’ampute pas il crie aussi « finalement j’avais raison moi aussi ! Je reviens sur mes doutes, j’ai fait le bon choix, se protéger valait mieux que de s’ouvrir aux autres et à ses propres émotions puisqu’après un an de questionnement je suis encore plus malheureux ! ». Mais Cuddy le remet violemment en place…Elle ne crie pas vraiment d’ailleurs, on sent juste une profonde lassitude. J’ai trouvé que c’était très juste. On sent que elle aussi elle a dû « renoncer ». Quand elle lui dit toutes ces choses terribles on sent tout le regret, on sent qu’elle lui en veut vraiment ne pas lui avoir laissé d’autre choix que celui d’en choisir un autre. Et puisque, même si à cet instant il aimerait que ce ne soit pas le cas House a changé, puisque ça fait un an qu’il reflechit sur lui même, il ne peut pas ne pas sentir tout ça…Et c’est pour ça qu’il change de comportement. Malgré lui, juste parce qu’après tout ce qu’il a vécu cette saison il ne peut pas ignorer la petite voix en lui qui lui crie que c’est Cuddy qui a raison…Il ne peut plus. C’est un immense lâcher-prise auquel on assite dans cet épisode, c’est wouahou !

Le discours où il convainc Hanna de se faire amputer a vraiment trois destinataires… D’une part lui même, il s’avoue à haute et intelligible voix qu’il a changé, qu’il ne peut plus se mentir et qu’il est obligé d’admettre qu’il a eu tort. Pour sa jambe et surtout pour avoir fait croire que les conséquences de ses choix ne l’avaient pas atteint. D’autre part, la patiente, en laquelle il se voit, et dont la vie lui importe, mieux, dont il s’avoue que le bonheur lui importe, chose qu’il a toujours nié auparavant. Et bien sur Cuddy à qui il avoue pour la première fois qu’il a eu tort. C’est un peu aussi une façon de dire « je t’ai pardonné , pour ma jambe, c’est toi et Stacy qui aviaient raison ». Grand tournant donc, et qui permet la fin comme ça a été dit. ils ne pouvaient pas sauter le pas avec ça entre eux. Pour moi le fait qu’il laisse la canne en sortant est tout a fait symbolique de tout ça ! Il laisse la problèmatique de sa jambe derrière lui, merci Nolan. Il classe enfin l’affaire. La canne c’est le symbole de toute cette problématique de sa jambe. C’est évident qu’il la laisse par pur symbolisme. Et c’est pas pour rien qu’on a droit à un plan bien appuyé pour souligner le trait. Il tourne la page.

Autre chose très représentive de ce tournant de l’épisode c’est le cas. Certains ont critiqué le fait qu’il ne soit pas très présent. De mon côté je trouve ça encore une fois hyper symbolique. Et c’est aussi pour ça que tout bascule quand House retourne auprès d’Hannah au lieu de rentrer à l’hopital pour s’occuper du « mystère » de l’épisode… Il choisi la connection, le lien, au lieu du puzzle. Il renonce encore. Maintenant que ses barrières ont fini de s’effriter autour de lui, qu’elles sont complètement détruites, que chaque centimètre carré de sa sensibilité extrème est entièrement vulnérable, exposé, il ne peut plus, il retourne là où on a “besoin” de lui, même si ce n’est pas “rationnel”.

Le moment dans l’ambulance, quand hannah est morte, suivit du moment dans la hall de l’hopital vide sont tout simplement sublimes. On sent tout le désarroi, toute la douleur aussi et combien House est vulnérable. Il n’y a pas que le fait qu’Hannah soit morte, House reste House, des gens meurent tous les jours, mais elle est morte alors qu’il a fait tout ce qu’il devait faire, en y laissant son orgueil. Plus rien n’a de sens. Rien ne sert à rien, tout est vain. On peut imaginer l’immense vide qu’il doit ressentir, le vertige même. C’est la goutte d’eau. Je trouve par ailleurs très intéressant l’intéraction avec Foreman ici. On sent qu’il y a quelque chose entre ces deux là qui va au delà de la relation employé/employeur. Et pour bien appuyer là-dessus House lui-même est obligé de préciser qu’il parle “en tant que patron” pour faire partir Foreman… Puisqu’il le précise il sait lui même qu’il y a un lien entre lui et ses employés… Encore un aveu troublant! Et logique.

Pour la scène finale ce que je trouve fort c’est que j’ai été surprise. Sur le coup j’étais un peu perplexe même tellement je m’y attendais pas! Et c’est la que je dis “respect”. Ils ont réussi à me surprendre, après six saisons! Je n’ai pas trouvé la scène soapy ou gnangnan, et pourtant je prefère House seul, je l’ai ressenti comme un aboutissement parfait et, après avoir encaissé le choc, tellement logique de l’épisode. Moi qui m’attendais à une fin “pire” que celle de la saison 5!! Et tout l’épisode je me suis sentie conforter dans mon idée, vraiment je me suis fait avoir comme une bleue! Et j’adore ça.

Maintenant bien sur reste à voir ce qu’il vont en faire. Evidemment je ne souhaite pas qu’ils restent ensemble!! House doit mourrir malheureux d’abord! Na! Mais ça ouvre une voie tellement intéressante, ça élargi tellement le champ des possibles pour la suite. J’apprécies beaucoup le renouvellement dont fait preuve la série contrairement à d’autres. Même si parfois je suis perplexe et que je dois me bouger pour ne pas m’accrocher à mes habitudes je trouve formidable de pouvoir encore me retrouver sur le cul en regardant un épisode de House.

Pourvu qu’ils ne gâchent pas tout et qu’ils ne nous fassent pas de l’eau de rose à vomir. Et pourvu qu’ils exploitent bien le truc, franchement y’a moyen de bien se marrer avec ça!!

Voilà, désolée pour le pavé, j’aurais encore beaucoup de trucs à dire mais trop c’est trop!!

PS : ah oui et encore une autre chose sur laquelle je ne suis pas trop d'ac avec ce que j'ai lu : moi ça me parait tellement évident que Cuddy se décide maintenant... Pour deux raisons : d'une part son petit confort avec Lucas faisait écran, ça lui permettait clairement de se voiler la face. mais là elle est fiancée, ça devient sérieux! On sait tous que c'est la veille d'engagement comme celui ci qu'on remet souvent tout en question. ce n'est pas surprenant, c'est même d'une grande banalité!! Et d'autre part comme je l'ai dit dans cette épisode House laisse enfin de côté tout le ressentiment entre Lui et Cuddy. Sans ce "pardon", il ne pouvait rien se passer.
natiwan
Patient
Patient
 
Messages: 4
Enregistré le: Jeu 29 Jan 2009 15:31

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar StateAlchemist » Jeu 20 Mai 2010 16:34

Je ne comprends pas (enfin si, plutot, en tant que fanbooy pétri de mauvaise foi moi-même je comprends fort bien) cet espèce de bug qui fait que dés qu'on ose critiquer les facilités et les raccourcis qui rendent (subjectivement) cet épisode décevant, on se fait rétorquer, complétement à coté du reste, que c'est parce qu'on est simplement allergique à un changement pourtant logique de House.


Parce que, et je re-cite le message que tu as toi même auto-cité,
House en premiere ligne sur le terrain alors qu'il est infirme pendant que son équipe reste sagement au bureau. House diagnosticien qui fait l'urgentiste. Une patiente qui se retrouve comme par magie confrontée EXACTEMENT à la même situation que celle qu'a vécu House. Wilson inexistant dans l'épisode. Une réalisation atypique qui n'apporte pour une fois pas de la qualité supplémentaire à l'épisode mais qui fait juste show off et page de pub pour une marque de caméscope. Des dialogues téléphonés et qui ne sonnent pas toujours juste.


On dirait que tu regrettes que l'épisode ne soit pas un épisode standard. Ça part mal.
On est quand même dans un épisode de fin de saison, avec un immense décor, une catastrophe avec une 100aine de blessés, une situation extrême physiquement, mentalement, moralement, pour les 3 personnages principaux (Hanna, Cuddy, House), et les premières choses que tu abordes, ce sont les caractéristiques d'un épisode classique de mi-saison...
Crotte, quoi. La prod' a mis la main à la poche pour en mettre plein la vue (on passe d'un bus avec 20 personnes à un parking entier) et donner un cadre original, stressant, oppressant, loin des chambres proprettes habituelles, et tu semble cracher dans la soupe.
Si tu n'acceptes même pas l'idée que Dr House sorte de sa routine pour un seul et unique épisode (de fin de saison, rappelons-le), comment veux-tu qu'on perçoive tes remarques autrement que comme des reproches ?

:arrow: Pour ce qui est du cas de la patiente, ça se discute. Mais sérieusement, ça aurait été son bras, sa main, son pied, y aurait tu vu autre chose ? Tu aurais trouvé ça plus subtil ?
Il faut prendre en compte les raisons qui ont poussé House à garder sa gambette... Perdre un membre, c'est pas comme perdre un organe : ça se voit physiquement, dans le miroir, il y a un réel manque, à l'origine de traumatisme, souvent. Sans parler de l'image qu'on renvoie, de l'handicap, etc.
Voilà pourquoi la dame (en) est là. + le fait que dans un éboulement, on a plus de chance de perdre un pied plutôt qu'un rein...
Puis c'est pas comme si c'était la première fois que les scénaristes utilisent un patient ayant le même mal que House pour parler de lui, sa jambe, et son mental. Pour quelle raison House lui-même choisirait 3 histoires rappelant la sienne dans un cours qu'il ne voulait pas donner, si ce n'est pour permettre aux scénaristes de présenter son cas aux téléspectateurs ?

:arrow: Quant aux dialogues téléphonés qui sonnent faux... J'ai du mal à être du même avis, quand je repense à la tirade de House pour convaincre Hanna. Si ça ça sonne faux, alors tant pis, je suis sourdingue ;)
Avatar de l’utilisateur
StateAlchemist
Immunologiste
Immunologiste
 
Messages: 326
Enregistré le: Lun 13 Juil 2009 20:49

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar cosette » Jeu 20 Mai 2010 18:41

Oh la, un épisode qui fait couler de l'encre :mdr: C'est bien au moins ça prouve que c'est un season finale qui ne laisse pas indifférent.

Je pense que ceux qui ont adoré cet épisode et veulent le "défendre" (j'en fais partie :he: ) ne se voilent pas non plus la face quant aux faiblesses et raccourcis qui permettent d'en arriver là. Ca a déjà été très bien dit par beaucoup, les choses (et plus précisément Cuddy) n'ont pas forcément été très bien amenées car le traitement du personnage et du huddy ont été très bancals au cours de la saison. C'est évident que ça aurait mérité de s'inscrire dans une progression, de percevoir ses doutes et le craquellement de sa relation avec Lucas (à l'image des difficultés de House qui, elles, ont été installées depuis plusieurs épisodes...). Ok, malgré tout ce n'est pas pour autant incohérent qu'on en arrive à une réalisation du huddy, et pour ma part le plaisir que m'a procuré la fin est parvenu à compenser ces faiblesses (c'est d'ailleurs un quasi constante de la série qui parvient souvent par ses débuts et ses fins réussies à me faire oublier l'agacement parfois ressenti en cours de saison)

StateAlchemist a écrit:Après, il va de soit que ces deux dernières minutes... C'est un poil n'importe quoi.
Sans la réplique sur les hallucinations, j'aurais fait la gueule. Un peu plus.
Ça,+ House qui va convaincre la patiente juste après que Cuddy lui ait dit tout le mal qu'elle pense... Même avec un director's cut version longue, ça reste très rapide. House n'avait pas à changer d'avis aussi rapidement pour la patiente, de même que Cuddy n'avait pas à passer de "je ne vous aime pas, j'avance" à "j'essaye d'avancer, mais en fait je vous aime".
Convaincue par le revirement de House ? WTF, Cuddy ? Il a fait tout son possible pour être un chic type toute la saison, 15 fois tu l'as envoyé bouler de la même façon que dans cet épisode-ci, et en fait, tu pensais à lui depuis le départ ? Wrong season, darling. 'Fallait faire ça avant qu'il entre à l'asile...

Alors oui en effet c'est vraiment dommage que des sujets qui, au final, se révèlent cruciaux ("Cuddy et son incapacité à oublier House", "House et le regard qu'il porte sur les conséquences du choix qu'il a fait de ne pas se faire amputer", etc.) n'aient pas été plus frontalement abordés auparavant, et ça laisse un sentiment que les choses ont été traitées à la va-vite. Si on a aimé la résolution finale, ces erreurs laissent un goût moins amer (sans être pour autant oubliées) que pour ceux qui, eux, n'ont pas apprécié la fin, je le comprends tout à fait.
yt89 a écrit:Et surtout pourquoi avoir gâché tant d'épisodes à parler de la femme de Taub ou des fesses du Fourteen quand on aurait pu mieux explorer ce process là?

En effet, on rejoint ici le problème global de beaucoup d'histoires annexes qui n'ont pas du tout été aussi captivantes que la storyline consacrée à House et on finit par se dire que ça bouffe tu temps, temps qui aurait pu être consacré au développement des sujets précédemment cités. Ce décalage et cet effet "remplissage" sont d'autant plus flagrants du fait que le season finale est exclusivement centré sur House. Du coup pas étonnant qu'on soit beaucoup à se ficher du départ de Thirteen... (bon bah y'a qu'à tous les virer et garder que Cuddy, Wilson et House :he: )

StateAlchemist a écrit:SAUF si les scénaristes considèrent le Huddy comme le but ultime du bonheur de House. Si c'est le cas, c'est nawak... Entre son asociabilité, ses doutes, sa peur de perdre son talent, son meilleur ami qui le lâche un brin, sa jambe, la douleur, et la tentation de la drogue... Même si "aimer, c'est c'qui y'a d'plus beau", ça suffira pas à résoudre tout

yt89 a écrit:Fin bref, je trouve ça affreusement mal fait, vous pouvez ne pas être d'accord, mais je trouve ça conventionnel, miévre, et pire, considérer Cuddy comme une sorte de Graal rédempteur pour House ce serait hallucinant et ça ne serait pas faire honneur à la complexité du personnage.

Je n'ai pas perçu ça comme ça, et je ne pense pas que les scenaristes feront de la concrétisation du huddy une solution aux problèmes de House. Ca lui donne juste une raison de s'accrocher pour ne pas couler, Cuddy c'est de l'espoir pour House mais pas un médicament. Et le dialogue "do you think i can fix myself" "i don't know" va à mon avis dans ce sens.

Kelam a écrit:Pour régler la question du cas du jour, de mon point de vue, les scénaristes n'ont fait que pousser à l'extrême ce qu'ils ont fait durant toute cette saison : le reléguer au second plan. Très peu de patients de cette saison 6 étaient fouillés comme pouvaient l'être ceux des saisons précédentes, et le dossier n'était souvent qu'un prétexte pour un épisode. Là, il devient carrément anecdotique.

En effet, ça fait longtemps que les cas médicaux sont au mieux des prétextes pour développer les histoires des personnages, au pire des bouche-trous inutiles. A vrai dire ça ne me gêne pas du tout que les patients ne soient plus aussi intéressants qu'avant (inévitable en raison de la succession des cas au fil des épisodes, qui instaure une forme de lassitude) car ça laisse de la place aux histoires et évolutions des protagonistes principaux.... en théorie. Car le problème c'est que la série ne va pas au bout de la démarche et continue à faire son exercice imposé de "cas à résoudre de la semaine". Je pense vraiment que ces contraintes formelles pourraient être abandonnées pour trouver une approche nouvelle des enquêtes médicales (ou alors faites au moins revenir les consultations, au moins c'était marrant :mdr: )

StateAlchemist a écrit:Comme "his personality will not change", par contre, on peut se demander comment ça va se goupiller sur la durée :non:

natiwan a écrit:Pourvu qu’ils ne gâchent pas tout et qu’ils ne nous fassent pas de l’eau de rose à vomir. Et pourvu qu’ils exploitent bien le truc, franchement y’a moyen de bien se marrer avec ça!!

Il faudrait peut-être créer un topic à part consacré aux hypothèses quant à la façon de gérer le huddy en saison 7 :he: mais je pense que ça peut tout à fait bien fonctionner à partir du moment où ça ne sera pas toute la saison centré là-dessus. Ce que j'aime bien c'est que la relation House/Cuddy est à la fois un ressort comique fort (la saison 6 n'a malheureusement pas exploité cela, mais durant les 5 premières saisons leurs vacheries et leurs duels verbaux m'ont toujours réjouie) et un élément dramatique (ils se sont rendus malheureux à tour de rôle). Cette combinaison peut faire une bonne alchimie et leur relation permettre de confronter House à de nouvelles difficultés. :)
Avatar de l’utilisateur
cosette
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1935
Enregistré le: Dim 21 Sep 2008 14:16

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar Feodora » Jeu 20 Mai 2010 19:56

Andika a écrit:Sinon l'épisode en lui même je l'ai beaucoup aimé pour son intensité drmatique, ils se sont grandement inspiré de la catastrophe de Haiti à mon avis.
Pour info, il s'agit de l'effondrement d'une grue à Manhattan il y a deux ans. Comme House n'est pas Urgences, difficile d'imaginer ce contexte pour un épisode normal. Du coup, le grutier devient un cas et cela permet de faire passer House par plusieurs états émotionels. :

Where did the idea for “Help Me” originate?

Russel Friend: I had this idea a couple of years ago. I’d read about a crane collapse on a townhouse in Manhattan, and it struck me that this could really be an episode of television, but didn’t seem at the time to be an episode of House because we don’t do those sort of ER type episodes. But then I wondered about having the crane operator being someone with a mysterious illness. And then we trap someone under the building as the person House has to take care of. Then, together, we came up with putting House through this whole emotional story series of things.
Garrett Lerner: I’ve thought for a couple of seasons that this would make a good season finale if we ever had to get House into a really dark place and then pull him out of there. I think it was around Thanksgiving that Russ presented it in the writers’ room, it was formally decided.

Le suite, le reste : http://blogcritics.org/video/article/hu ... z0oUdO8fuW


Natiwan a écrit:Le discours où il convainc Hanna de se faire amputer a vraiment trois destinataires… D’une part lui même, il s’avoue à haute et intelligible voix qu’il a changé, qu’il ne peut plus se mentir et qu’il est obligé d’admettre qu’il a eu tort. Pour sa jambe et surtout pour avoir fait croire que les conséquences de ses choix ne l’avaient pas atteint. D’autre part, la patiente, en laquelle il se voit, et dont la vie lui importe, mieux, dont il s’avoue que le bonheur lui importe, chose qu’il a toujours nié auparavant. Et bien sur Cuddy à qui il avoue pour la première fois qu’il a eu tort. C’est un peu aussi une façon de dire « je t’ai pardonné , pour ma jambe, c’est toi et Stacy qui aviaient raison ». Grand tournant donc, et qui permet la fin comme ça a été dit. ils ne pouvaient pas sauter le pas avec ça entre eux.
Sympa ton premier message et on a eu a la même vision. 8-)
Modifié en dernier par Feodora le Jeu 20 Mai 2010 20:07, modifié 2 fois.
Feodora
Surveillant(e)
Surveillant(e)
 
Messages: 62
Enregistré le: Dim 30 Août 2009 17:35

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar yt89 » Jeu 20 Mai 2010 20:02

StateAlchimist explique-moi, vraiment( ce n'est pas une question oratoire et il n'ya pas la moindre once de polémique dans ma question, je souhaite vraiment comprendre), pour quelle raison tu assimiles mon insatisfaction face à certaines facilités à un regret vis à vis de la forme non conventionnelle de l'épisode?

Un season finale SE DOIT de ne pas être standard, de mon point de vue, donc ce n'est pas le probléme. Seulement sortir des conventions n'assure pas la qualité finale. En d'autre termes, si l'ambition de la démarche est nécéssaire à une livraison de qualité, elle n'est absolument pas suffisante en soi, notamment si l'exécution laisse à désirer.

Et je suis désolé mais je ne comprends toujours pas la cohérence ou lalogique qui a pu inciter Cuddy à envoyer son DIAGNOSTICIEN jouer les urgentistes, surtout quand celui-ci souffre d'un handicap physique et que dans le même temps son équipe reste à l'hôpital. Ca me semble bancal, même si ce n'est qu'un pretexte à la confrontation House/Patiente/Cuddy, dans l'ordre qu'on veut.

Ensuite vu la densité et l'importance de ce qui est traité (ni plus ni moins que le (non) bonheur de House, sa décision vis à vis de sa jambe source de sa dfouleur physique permanente aujourd'hui, ses sentimennts, sa solitude etc), expédier ça en deux parties de (bon) ping-pong verbal avec Cuddy, même bien mené, ça semble ramassé, trop court, on se donne pas le temps de la digestion. C'est en ça que l'ensemble narratif n'est pas fluide selon moi.


Ensuite sur le fond, le procédé de la patiente miroir aurait pu être utilisé de maniére tout aussi probante de façon infiniement plus subtile, et c'est n'est pas tant du chipotage que ça quand on parle d'ambition narrative. Cette patiente qu'on fait d'ailleurs mourir bien spécifiquement pour marquer au fluo rouge, au cas où on aurait été assez con pour pas avoir compris, que House s'en prend plein la gueule, que tout va mal, et qu'il n'y peut rien même en faisant bien les choses (le dialogue avec foreman faisait à ce propos trés "notice explicative de la saison 6")

Je vais revoir plusieurs fois cet épisode comme il se doit, et bien sûr que je pourrais aussi mettre en exergue ses nombreuses qulité hein, je ne suis pas en train de cracher sur l'épisode en lui-même, c'est juste que je pense que le résultat n'a pas été du tout à la hauteur de l'ambition, et c'est la premiére fois que ça arrive dans cette série à mon sens.
yt89
Externe
Externe
 
Messages: 85
Enregistré le: Dim 28 Sep 2008 15:31

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar Nonold » Jeu 20 Mai 2010 20:24

Oh mon Dieu ! Mais qui sont ces gens qui écrivent autant de choses alors qu'aucun mot ne peut qualifier cet épisode ! :mdr:
Avatar de l’utilisateur
Nonold
Professeurs des universités et PH
Professeurs des universités et PH
 
Messages: 3262
Enregistré le: Lun 27 Oct 2008 22:32
Localisation: Appartement 221B

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar Arumbaya » Jeu 20 Mai 2010 23:06

WOW. Juste WOW. Je me suis retenue de hurler à la fin de l'épisode, de joie évidemment. Un épisode fantastique dont j'ai envie d'oublier les quelques défauts.

Je n'ai pas lu en détail tous vos commentaires mais félicitations à vous.

Je vais pas tarder à le revoir celui-là ^^

Oh et puis, je ne sais pas si ça a été déjà fait, mais il faut absolument saluer la performance de notre Hugh favori. Encore un belle démonstration de son talent.
"Eat, sleep, translate !"
Avatar de l’utilisateur
Arumbaya
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1300
Enregistré le: Mar 5 Mai 2009 11:39
Localisation: Se prépare à attaquer la Houseposie...

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar StateAlchemist » Ven 21 Mai 2010 15:43

yt89 a écrit:Et je suis désolé mais je ne comprends toujours pas la cohérence ou lalogique qui a pu inciter Cuddy à envoyer son DIAGNOSTICIEN jouer les urgentistes, surtout quand celui-ci souffre d'un handicap physique et que dans le même temps son équipe reste à l'hôpital. Ca me semble bancal, même si ce n'est qu'un pretexte à la confrontation House/Patiente/Cuddy, dans l'ordre qu'on veut.


Sincèrement, je ne comprends même pas le soucis là-dedans. Alors je vais faire une réponse longue, bardée d'évidences, et très précise.

Spoiler, cliquez ici pour afficher le texte
:arrow: Parce qu'il est avant tout docteur, que Princeton-P est un petit hôpital, et qu'il faut tout le monde sur le pont. Ça a déjà été le cas lors de l'accident du bus, où l'équipe de House bossait aux urgences; ça a déjà était le cas lors de l'épidémie à la piscine, où tout le monde mettait la main à la pâte.
C'est encore le cas ici, avec Wilson qui est assigné aux urgences. Pourtant, il est oncologue, non ?

Au début, où est House ? Loin des débris, faisant une inspection rapide des rescapés, comme lors de l'épidémie. Il court pas partout comme aux urgences, il pratique pas d'intervention de premiers secours, il regarde juste les coups, les bosses, les hématomes. Ça va pas plus loin que les consult' hebdomadaires, et personne remet en cause la présence d'un DIAGNOSTICIEN au chevet des rhumes des foins et des lumbagos...

Une fois le grutier trouvé, il laisse béton les "consultations", va traîner dans les décombres, et entend du bruit.
Y va t-il de suite ? Non, il appelle les secouristes. Mais les secouristes ne le croient pas.
Comme c'est House, il s'interroge, et va fouiller (effet "crier au loup", soit dit en passant).
Il se traîne, il a du mal, ça n'a rien de contradictoire avec sa situation physique.
Une fois Hanna trouvée, qu'est-ce qu'il fait ? Les premiers soins, il regarde où elle à mal, il vérifie son état mental (comme un DIAGNOSTICIEN), et il pense direct à partir, pour appeler les vrais urgentistes.
Ensuite, il est sorti, mais y'a un problème pour la perf', et 'faut bien que quelqu'un se dévoue (en tant que DIAGNOSTICIEN, il a des compétences anatomiques et chirurgicales bien meilleures que les pompiers volontaires pris de cours par la situation). Pas de contradiction.
Ensuite, la patiente est en état de choc, et le réclame. Donc, il y reste avec elle pour pas qu'elle claque. Pas de soucis non plus, ça se tient, c'est un peu le but d'un DIAGNOSTICIEN d'éviter que sa patiente meurt.

:arrow: Après, si c'est vraiment l'aspect incapacité physique qui dérange...
Je rappellerai que le dit infirme utilise une moto, qu'il oublie sa/ses cannes sans s'en rendre compte (principe de l'oubli :he: ), qu'il danse aux bals costumés, qu'il remue des hanches sur "Fight the Power", qu'après un traitement miracle, il fait du footing et du skate alors qu'il lui manque toujours un gros bout de muscle, etc.
Les scénaristes traitent souvent le handicap de House par dessus la jambe (gag). Ou alors, c'est plus une question de douleur que d'incapacité à bouger la jambe qui le fait boiter. En tout cas, pas de quoi l'empêcher de traîner près du lieu d'un éboulement.


Ensuite vu la densité et l'importance de ce qui est traité (ni plus ni moins que le (non) bonheur de House, sa décision vis à vis de sa jambe source de sa dfouleur physique permanente aujourd'hui, ses sentimennts, sa solitude etc), expédier ça en deux parties de (bon) ping-pong verbal avec Cuddy, même bien mené, ça semble ramassé, trop court, on se donne pas le temps de la digestion. C'est en ça que l'ensemble narratif n'est pas fluide selon moi.


La jambe de House n'est pas qu'une caractéristique physique, et ce n'est pas non plus un simple déclencheur. Le problème a toujours été là, traité de diverses façons (traitements miracles, drogue, alcool), mais pas tout le temps, pour ne pas lasser. House a toujours subit les conséquences de cette mauvaise décision. Les scénaristes ont juste évité de le marquer au stylo rouge, la fin de la saison 1 et le début de la saison 2 ayant suffit, de même que les divers médoc' et l'addiction à la Vicodin * (s'accompagnant d'un sempiternelle "parce que j'ai mal").

Ensuite sur le fond, le procédé de la patiente miroir aurait pu être utilisé de maniére tout aussi probante de façon infiniement plus subtile, et c'est n'est pas tant du chipotage que ça quand on parle d'ambition narrative. Cette patiente qu'on fait d'ailleurs mourir bien spécifiquement pour marquer au fluo rouge, au cas où on aurait été assez con pour pas avoir compris, que House s'en prend plein la gueule, que tout va mal, et qu'il n'y peut rien même en faisant bien les choses (le dialogue avec foreman faisait à ce propos trés "notice explicative de la saison 6")


N'ouais. Mais montrer la détresse de House avec de simples tracas quotidiens sans répercussion autre que "je vois un peu moins Wilson et Cuddy m'aime toujours pas, quand même, c'pas juste", ça aurait manqué d'ambition...

De plus, House est médecin. Sa vie sociale est naze, il a pas de vie amoureuse, il ne reste plus que les diagnostics et les patients à sauver comme substitut de bonheur. A partir du moment où même ça, il n'arrive pas à gérer (malgré les bonnes décisions, la raison, la logique, tout ça), que lui reste-t-il ?

Puis, on est dans une fiction dramatique. 'Faut que ça claque ;)



* J'suis un ReBeLz, je le dit au féminin :D 8-)
Modifié en dernier par StateAlchemist le Ven 21 Mai 2010 20:20, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
StateAlchemist
Immunologiste
Immunologiste
 
Messages: 326
Enregistré le: Lun 13 Juil 2009 20:49

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar andika » Ven 21 Mai 2010 19:56

Je crois qu'il n'y a rien a ajouter!
Image

"Better a murder than a misdiagnosis."
Avatar de l’utilisateur
andika
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1313
Enregistré le: Ven 3 Oct 2008 18:49
Localisation: Au palais

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar BIBOUDE » Ven 21 Mai 2010 20:22

:) Tout a été dit ou presque. On aime ou pas ce dernier épisode, chacun sa sensibilité et sa perception des choses. Je vais donc dire la seule chose qui ne l'ait pas été, (sauf erreur de ma part) : Hugh Laurie est vraiment un acteur tout à fait exceptionnel, qui apporte émotions et crédibilité à tout ce qu'il touche, quel que soit le scénario qu'on lui donne et Dieu sait que cette saison a été TRES inégale, souvent décevante sur bien des plans! Il ne reste plus qu' à espérer que la saison 7 soit au diapason du début (BROKEN)... et de la fin of course ! :cool:
BIBOUDE
Secouriste
Secouriste
 
Messages: 18
Enregistré le: Ven 27 Nov 2009 09:42

Re: Dr House 6x22 : Help Me

Messagepar Wind » Ven 21 Mai 2010 22:03

Vu que tout a été dit, je vais pas m'étendre sur les sujets abordés précédemment, mes points de vue étant communs avec ceux cités avant.

Je voudrais juste m'attarder sur le revirement de Cuddy, qui lui claque ses 4 vérités à la gueule. Je pense que ça lui fait mal que son graaaand amoureuh se retrouve au fond du gouffre. Et elle sait que les compliments ça marche pas avec House. Il n'y a qu'à voir tous les épisodes d'avant : A chaque fois qu'on lui parle de compliments, il ironise, et quand il résout un cas, il s'en va sans rien demander à personne et surtout, surtout, en évitant le patient ( bien qu'il ait tendance à aller le voir depuis quelques saisons ( 5-6 ). Donc elle fait l'inverse : Elle lui balance des claques, et des bien retentissantes. Je me demande même si cette histoire de fiançailles avec Lucas c'est pas du pipeau monumental. Elle veut le faire changer profondément, et le seul moyen de changer cet homme bousillé, c'est de le mettre en face du pourquoi du comment il est bousillé : Il a toujours refusé d'admettre ce qui le rendait malheureux, il l'a évité avec ses shoots de Vicodin, l'alcool, l'oubli, etc. En lui foutant la tête dans son caca, elle veut le mettre en face de sa réalité, pour qu'il comprenne ce qui le rend malheureux.

Et ça marche. Il va voir la patiente et lui explique qui il est, ce qu'il ressent. Il s'assume devant la patiente, qui est son miroir. Il s'assume donc devant lui même. Et il s'assume aussi devant Cuddy, il lui fait comprendre qu'il a bien décidé de plonger. Mais elle flaire le danger. Elle sait que sa stratégie est à double tranchant, et qu'il risque donc de souffrir ensuite. Et là, elle arrive telle Wonder Woman au moment ou il allait faire son célèbre geste de tête en arrière-gobage de Vicodin, et lui sors le fatal "I love you" qui va aider à les reconstruire, tous les deux, elle qui a des années de sa vie sans lui à rattraper et lui qui doit se reconstruire bah...en entier quoi, et y a un chantier pas possible.

Et c'est cette ambiance de destruction qui est retranscrite même dans le décor, dans les blessés : ils ont tous quelques chose de détruit : des os, des jambes, des vies...au milieu d'un immeuble en ruines, immeuble qui pourrait représenter House, avec tous ses pompiers qui essaient de l'aider, mais qui ne peuvent pas s'attarder trop longtemps sur lui...

Bon le dernier paragraphe est tiré par les chveux, j'suis fatigué x)
Wind
Patient
Patient
 
Messages: 1
Enregistré le: Ven 21 Mai 2010 21:49

PrécédentSuivant

Retour vers 6e étage : saison 6

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron