Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Discussions autour de la saison 2011/2012 de Dr House.

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar cosette » Sam 8 Oct 2011 00:27

reyd a écrit:Si je suis si agressif, c'est justement pour avoir des réactions intéressantes. En voilà une.
Passons le fait que tu décortique chacune de mes paroles en tentant de te justifier par une étrange attitude défensive.

Euh je ne me justifie pas, je t'explique ou je me moque, c'est différent :he:
Après, si tu considères qu'argumenter équivaut à se justifier, c'est ta lecture personnelle du champ lexical français ! :he:

reyd a écrit:Un porno se regarde jamais ("rarement" pour les éventuels névrosés qui passeraient sur ce forum) en public. De même House ne s'expose pas tel qu'il est au fond de lui, ce serait aussi laid qu'une masturbation collective avec tous les membres du forum.

Au risque de me répéter, House l'a déjà fait (s'exposer, se livrer face à des gens). House a donc été laid :mdr:

reyd a écrit:L'expression du ressenti de House n'est jamais "claire", elle est au contraire toujours fragmentaire, énigmatique ou sujète à interprétation : c'est d'ailleurs pour cette raison qu'on a quelque chose à se dire sur ce forum !

Tu me rejoins donc sur ce point que j'ai déjà évoqué et défendu sur ce présent sujet.

reyd a écrit:Cet épisode, puisque c'est bien de lui qu'il est question, en est l'exemple : pourquoi cet attachement à ce cas médical, comment comprendre ce choix d'abandonner sa liberté pour le plaisir d'avoir raison ? Veut-il avoir raison, ou est-ce pour se punir un peu plus ? On apprend à la volée qu'il a refusé un avocat : est-ce par fierté, par remord, par amour, par auto-punition, par fuite de son univers cuddiesque et wilsonien ? Et j'en passe, il faudrait revoir l'épisode pour recenser intelligement toutes ces pistes vers son "intimité" qui se déploient et nous perdent autant qu'elles nous rapprochent de l'être.

Cela me semble fournir de l'eau à mon moulin : durant cette épisode, de nombreuses questions affleurent sans qu'on ait de réponses ;) On peut considérer que c'est une force que de laisser toutes les portes ouvertes, pour ma part j'aurais juste aimé voir déjà des directions apparaître ;)
Avatar de l’utilisateur
cosette
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1935
Enregistré le: Dim 21 Sep 2008 14:16

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar reyd » Sam 8 Oct 2011 00:46

Jack :
En jugeant des propos on ne fait pas réagir les gens. Il faut savoir s'impliquer et impliquer les autres. Provoquer est la clef.
La preuve, tu ne réagirai pas comme tu viens de le faire si tu n'avais pas été dérangé par mes propos.
à débattre sans passion, on ne débat plus, on raconte.
Le débat est cruel, on est pas libre de se plier ou non aux arguments adverses. On ne choisit pas consciement d'avoir tort! Mais on peut toujours avoir raison.

à Cosette :
Oui House s'est déjà ouvert, mais peu, très peu. Tellement peu qu'on en a rien vu de cette face caché de l'iceberg.
Tu veux des directions ? Je viens de t'en donner une. Les portes sont nombreuses, mais toutes les portes ne sont pas ouvertes, et c'est pour cela qu'on commence déjà à prendre une direction avec cet épisode. Alors qu'un épisode où House se serait honteusement dévoilé aurait coupé toute direction pour nous faire tomber dans la platitude totale. Genre Meux de l'afour.
EVERYBODY LIES (except me, of course)
Avatar de l’utilisateur
reyd
Interne
Interne
 
Messages: 107
Enregistré le: Ven 19 Mars 2010 20:21

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar cosette » Sam 8 Oct 2011 00:59

Je ne pense pas que dévoiler un peu du personnage signifie pour autant fermer toutes les portes. Visiblement, c'est là que nos point de vues divergent, il n'y a donc rien à ajouter et reste donc juste à attendre la suite ;)

En revanche, je te conseille de véritablement regarder les Feux de l'Amour car, à mon sens, cette série qui te sert de soit-disant point de comparaison n'est pas celle qu'il te faut. En effet, tu y verras que les actions des personnages ne suivent aucune logique (le fait que TF1 ne diffuse pas tous les épisodes y contribue probablement) et que ces mêmes personnage n'explicitent guère leurs tumultes intérieurs :he:
Avatar de l’utilisateur
cosette
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1935
Enregistré le: Dim 21 Sep 2008 14:16

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar Jack » Sam 8 Oct 2011 08:29

reyd a écrit:Jack :
En jugeant des propos on ne fait pas réagir les gens. Il faut savoir s'impliquer et impliquer les autres. Provoquer est la clef.
La preuve, tu ne réagirai pas comme tu viens de le faire si tu n'avais pas été dérangé par mes propos.
à débattre sans passion, on ne débat plus, on raconte.
Le débat est cruel, on est pas libre de se plier ou non aux arguments adverses. On ne choisit pas consciement d'avoir tort! Mais on peut toujours avoir raison.


Tu n'es peut-être pas capable d'être passionnant autrement que dans l'attaque, il n'empêche que sur ce forum, on a déjà eu droit à des débats animés sans pour autant qu'animation ne rime avec agression. De plus, ma dernière intervention, tu l'auras remarqué, ne prend même pas la peine de réagir à tes propos mais à ta manière de les distiller. Au final, ça ne donne pas envie de participer au débat, simplement de te répondre sur la forme (et non le fond).

Quand au fait de reconnaître avoir tord, c'est humain, ce n'est pas grave. Si les arguments de "l'adversaire" ont souligné des défauts de ton argumentation (je ne dis pas que c'est le cas là mais d'une manière générale lors d'un débat), reconnaître que l'autre avait raison n'est pas une faiblesse, au contraire du fait de persister dans l'erreur.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jack
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1806
Enregistré le: Dim 6 Juin 2010 18:24
Localisation: Toulouse

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar reyd » Sam 8 Oct 2011 15:13

On est d'accord, reconnaitre que l'on est dans l'erreur est un premier pas vers la sagesse. C'est très différent du "chacun son avis" dont tu parlais avant. Mais je peux t'assurer que tout débat animé nécéssite une part de provocation. Celle-ci peut être subtile ou crue, c'est affaire de caractère. Le mien est ainsi, je suis cru, j'aime les crudités, nom d'une carotte rapée.
C'est étrange de ne pas le supporter quand on aime Dr House, d'ailleurs.
Tu n'as qu'envie de répondre sur la forme ? Cosette a répondu sur le fond. Mais ça n'en restait pas moins intéressant dans les deux cas.

D'ailleurs Cosette : c'est justement le côté fantastique des feux de l'amour : ils n'expliquent pas leurs tumultes intérieurs, parce qu'ils n'ont pas d'intérieurs ; ils sont sans relief, plats.
Et tant qu'il y aura des points de vue qui divergent, il y aura quelque chose à ajouter, sois en certaine. En tout cas j'aurai quelque chose à ajouter. Mais entrer d'avantage dans les détails nous ferait sortir du sujet. Alors on garde ça au frigo pour le moment, avec les carottes rapées, les tomates et autres crudités (tout est lié, c'est magnifique) !
EVERYBODY LIES (except me, of course)
Avatar de l’utilisateur
reyd
Interne
Interne
 
Messages: 107
Enregistré le: Ven 19 Mars 2010 20:21

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar Kerni » Sam 8 Oct 2011 15:28

Ici on discute de l'épisode "Dr House 8x01 : Twenty Vicodin"

Prochain message hors sujet, je l'efface.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kerni
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 3769
Enregistré le: Ven 21 Mars 2008 18:01
Localisation: Dans la chambre de Greg. ^^

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar Tati000 » Dim 9 Oct 2011 12:46

Je savais plus quoi dire d'autres après l'excellent résumé de cosette ^^

Pour ma part, j'étais impatiente de retrouver notre docteur et surtout dans un épisode inédit plus que après avoir échappé grâce à Cuddy le passage prison c'est à nouveau mais pas dans le bon sens grâce à elle qu'il y va finalement =(

Ce nouvel environnement fait rendre compte à House qu'au final tout ses actes ont des répercutions et la bulle de solitude qu'il c'est créée au long de ces années est confirmée puisqu'en 8 mois pas une seule visite :cry:

Ce qui ma vraiment fait restée de bouche ouverte c'est qu'au final, c'est lui qui a voulu se retrouver dans cette prison puisque comme le dit Dr Adams, il n'avait blessé personne et il se serait fait lourdement tapé sur les doigts sans pour autant devoir aller en prison avec un bon avocat.

Découverte de cette nouvelle docteur qui me plaît bien de doit dire ! Elle est très semblable à House puisqu'elle a même risqué son poste pour prouver que House avait raison ! Lorsque Dr Adams donne l'aspirine au patient et que rien ne se passe... je me suis dit M**** quoi... il a gâché sa conditionnelle pour au final avoir tord!!!! Mais la dernière minute de l'épisode, j'ai eu un énorme sourire lorsque j'ai lu qu'il avait raison !

La casse prison malgré tout a du faire prendre conscience que tout ce qu'il fait a des conséquences et que comparé aux autres prisonniers ses problèmes ne sont rien !

J'oubliais... le moment où il dit merci à son co-détenu pour pas l'avoir tué :he: :he: :he: :he: :he: trop drôle !!!

Pour conclure je trouve cet épisode très bien pour un début de saison qui nous met l'eau à la bouche pour le prochain !
House : I need her in my life
Cuddy : You make me better
House : I lobe you
http://img63.xooimage.com/files/d/c/a/sans-titre-1dfg-269bf84.png
Avatar de l’utilisateur
Tati000
Dr ès Huddy
Dr ès Huddy
 
Messages: 291
Enregistré le: Dim 8 Août 2010 12:02

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar yt89 » Dim 9 Oct 2011 13:59

Pour ma part, je suis très satisfait de cette entrée en matière.

L'analyse de cosette est comme d’habitude intéressante, et j'y souscris en partie, mais j'aimerais revenir sur un gros point de désaccord, sur les "justifications" de House soi disant bancales et destinées à arrondir les angles.
Lier la spontanéité du geste de House sur le moment à ses justifications postérieures, c'est de mon point de vue proprement absurde.

Punition ne signifie pas rédemption. Ca n'a jamais été le genre de Greg de faire amende honorable, et je ne vois pas pourquoi ça changerait. Il a choisi la prison non pas pour reconnaitre ses torts, mais par masochisme: People dont change. Et cet épisode, sur toute sa durée, illustre cette logique parfaitement, donc je trouve que la cohérence est au contraire remarquable. Ce n'est pas les scénaristes qui veulent dédouaner House, c'est vous qui avez envie que House admette son erreur. Ce serait tout aussi bancal. Il a pris acte d'une chose: il est destructeur pour lui et les autres, et doit donc renoncer à toute aspiration affective. Ca ne veut absolument pas dire qu'il a mûri, doit murir ou je ne sais pas quoi de ce goût là. Ce sont des conneries, avec tout le respect que je vous dois. Je pense que le coup d’éclat qui envoie House en prison n'a rien à voir avec de l'immaturité. C'est quelque chose qu'il referait 10 fois sur 10 à contexte égal, et c'est à lier au manque de viabilité structurelle de sa manière d'exister. Être moralisateur, ce n'est pas faire en sorte que House justifie ses actes, c'est plutôt, comme vous le faites, décréter que, parce que c'est la bonne chose à faire, il doit obligatoirement les assumer.

D'ailleurs, cette logique de supposé déni housien ( d'un point de vue "moralisateur", que je ne partage qu'en partie avec vous) se trouve renforcée à froid par une réalité factuelle simple. Il est médecin, il sauve des vies, c'est l'exact opposé d'un meurtrier. Ce qui nourrit sa justification postérieure, décevante pour vous peut-être, mais pas pour autant illogique.

Ce qui me choquerait à la limite davantage, c'est plutôt que son incarcération volontaire ne colle pas vraiment avec l'état d'esprit affiché dans le final précédent. Là oui, il y a un manque de cohérence, que vous avez d'ailleurs évoqué, et qui me semble beaucoup plus significatif. Ce qui m'intéresserait plutôt c'est de savoir comment il est passé des Fidji à la taule. Par quel mécanisme? La culpabilité? Elle est son quotidien, elle est originelle chez lui, donc je ne pense pas que ce soit cela.

Sur l'épisode en lui même, les interactions sont très réussies, les personnages convainquants, même la nouvelle copine de House, qui s'en tire finalement pas trop mal alors que c'était très difficile de faire en sorte qu'elle sonne juste. Les différents détenus m'ont beaucoup plu, de même que cet anonymat que vous avez fort bien relevé, et qui de mon point de vue, fait partie des aspirations ambivalentes de tout égocentrique qui se respecte.

Content qu'il reste en prison. Un arc entier pour explorer ce milieu ne me déplairait pas du tout, si c'est d'aussi bonne facture que cette entrée en matière.

Je passe sur le d&ébat à la con yaourt/feu de l'amour/ménagère/je sais pas quoi, parce que les raccourcis empruntés sont tellement effroyablement médiocres, que je n'ai pas la force d'y revenir.
yt89
Externe
Externe
 
Messages: 85
Enregistré le: Dim 28 Sep 2008 15:31

Re: Dr House 8x01 : Twenty Vicodin

Messagepar soleil444 » Sam 2 Fév 2013 03:52

Le 8 Janvier 2013 ce fut le retour de la saison inédite de House : la huitième et la dernière diffusée sur TF1. House tire sa révérence et c’est un peu dur de « revivre » cela, surtout quand on connait la saison 8 et sa fin. 8,3 millions de téléspectateurs en moyenne (30,4 % de part d'audience) ont assisté à ce grand retour en forme!

Donc revenons à nos moutons : le 8x01 « Twenty Vicodin » (5 jours à tirer) suivi du 8x02 « Transplant » (Second souffle) ont été diffusé du premier coup ! Je n’ai malheureusement pas pu assister à cela, à cause de ma télé qui était en panne chose qui me laisse un peu ignorant concernant la VF de la saison 8. J’ai regardé les deux épisodes sur mon ordi en VO, et vu que je n’ai JAMAIS écrit une review à propos d’un épisode de la saison 8 (à part le 8x22) et je n’ai jamais non plus fait d’analyse d’épisode. Il faudra me huer ! lol. Depuis 2011, aucune ligne ! Bon, je me suis dit que c’est le moment de me rattraper en commençant par l’analyse du 8x01.

Générique extrêmement court (5 secondes). Il faudra attendre le 5ème épisode pour retrouver le générique de 30 secondes ! C’est-à-dire avec l’équipe recomposée.

S’il y’a vraiment un épisode 100% Halone c’est certainement le premier épisode ! Oh que si. Vous vous souvenez du 7x23, où House avait défoncé la baraque de Cuddy avec sa voiture ensuite on assiste à un House calme, soulagé qui regarde l’infini bleu, seul sur une plage déserte.

Dans le 8x01, on continue sur la même lancée : House est seul, sans ami, sans équipe ni son ancien monde auquel on s’est habitué.

Avant de m’immiscer plus dans les détails du 8x01, il faudra faire le tour de l’extérieur : un épisode à part, où les évènements se déroulent dans un lieu autre que PPTH, et House est le nombril de l’épisode. Plusieurs ont comparé cet épisode au 6x01 en commentant « y’a rien de neuf ! ». Il ne faut pas aller jusqu’à dire cela, mais il y’a une certaine ressemblance. Il y’a des règles à respecter, un bâtiment qui se différencie de PPTH, mais il y’a des divergences entre le 6x01 et le 8x01.

Dans le 6x01, absence de Vicodin, House est tout gentil et malgré ses mauvais coups il avait gardé l’esprit lucide pour faire de tout son possible pour plaire aux autres et sortir de l’hôpital. Son pote hispanique avait la langue pendue. En parlant de pote, House avait réussi à téléphoner à Wilson dans le 6x01. Le cœur amoureux, House avait la tête ailleurs jusqu’à coucher avec Lydia. L’épisode 6x01 est romantique et surtout riche en musique : boîte de musique, piano, violoncelle….Même s’il y’a eu une bagarre, c’était une simulation entre House et Alvie. La fin fut avec la tête de House dans le gâteau. Une chose qui distingue le 6x01 aussi c’est que l’hôpital psychiatrique était filmé de l’extérieur et de l’intérieur. House avait le crâne presque rasé dans la saison 6 !

Et voici le 8x01 : présence de la Vicodin, on ne le filme que de l’intérieur de la prison, mais je ne crois pas que c’est par fainéantise. Le décor intérieur de la prison est plus proche de celui de PPTH. En bas, on distingue des tables à manger qui nous rappellent d’une manière ou d’une autre la très sympathique cafétéria de PPTH. Sauf que là, House ne prend que des coups au lieu de discuter ou manger. House a les cheveux longs lui donnant l’air d’un sale taulard avec le sourire au coin. Il a fait des sales coups, et s’en fiche de ce que le monde pense. Plus de Cuddy, plus d’histoires d’amour, plus de monde extérieur. Aucune visite de Wilson ni même un seul coup de téléphone. Les bagarres dans ce 8x01 n’étaient pas simulées et on note l’absence totale de la musique (sauf les écouteurs de House). Le codétenu de House n’était pas aussi bavard qu’Alvie, loin de là. Un vrai géant impressionnant, mais qui a sauvé la vie de House in extremis.

Bref, vous voyez quand même qu’il y’a de la différence ! il suffit de bien regarder le 6x01 et le 8x01 avant de dire n’importe quoi. Dans les deux épisodes House est dans des lieux différents et c’est lui qui voulait y entrer. Mais il y’a plusieurs différences. Dans le 6x01 House a voulu enfreindre le règlement pour sortir et finit par s’y résigner et par sortir. Dans le 8x01 House a voulu enfreindre le règlement pour sauver un patient en sachant qu’il aura une peine plus lourde et pourtant il a tout fait pour prouver qu’il avait raison. Il finit le 8x01 dans une cellule individuelle.

Voilà, je voulais juste souligner certains faits et certaines différences entre ces deux épisodes. Maintenant, je vais me focaliser sur le début, avant le générique. Je trouve que c’est assez intéressant…(j’ai un certain style pour les analyses, lol. Chaque épisode a son propre style).
Le jury demanda à House s’il éprouvait des remords et celui-ci leur répondit par un « oui ». C’est un « oui » automatique, qui n’a convainc personne. House éprouvait-il réellement des remords ? La bonne réponse est « oui » et « non » !

Revenons à nos moutons : Shore a souligné à plusieurs reprises que House est quelqu’un de hautement moral. House sait donc qu’il a fait une bêtise et qu’il devait payer le prix, allant jusqu’à revenir au pays à ses risques et périls, allant jusqu’à comparaître sans avocat et accepter la sentence du tribunal. On sent que c’est surtout son esprit lucide qui parle, et non sa conscience. Donc c’est oui et non, House est très complexe. Il a fait la satire du jury, dévoilant qu’il faut jouer un rôle pour qu’ils relâchent un prisonnier. Donc si un détenu dit « oui j’ai des regrets » tout en éprouvant le contraire, c’est le mensonge à l’état pur. Il n’y a aucune justice, il n’y a que mascarades et mensonges.

Avec la 8ème saison, 8ème jour, on découvre que House a passé 8 mois (remarquez la répétition de ce chiffre avec un autre chiffre déjà présent : le 5 ! et le chiffre 5 sera répété du début jusqu’à la fin de la saison) et qu’il lui reste 4 mois à purger, mais il pouvait sortir en liberté conditionnelle dans 5 jours s’il ne fait aucune bêtise (lol !).

La totalité de l’épisode sera construite sur 5 étapes. Mais attention, les détenus et l’apparition d’un cas et d’Adams chambouleront tout !

On sent la détresse de House noyée dans ses sarcasmes et son autodestruction. Dans cette atmosphère de « loi de la jungle », du mensonge et du vol, House s’est retrouvé pour la première fois à nettoyer la m*rde des autres, malmené et surtout humilié. Lui derrière lequel on a toujours nettoyé et qu’on a protégé ! L’apparition d’un cas ne l’attire cependant pas, sauf lorsque le Dr. Adams pensait à une autre maladie. C’est là que le regard housien sembla briller pour la première fois depuis des lurettes, ce regard curieux et entêté. Ce cas le préoccupa et tenta de prouver qu’il avait raison et qu’Adams avait tort. Petit à petit, on nous montra ce cas comme un faisceau lumineux, l’unique espoir de vivre pour House : il n’a pas changé !

House et Adams travaillèrent sur ce cas, et House devint en quelques sortes le patron d’Adams, il entrait sous n’importe quel prétexte à l’infirmerie et réussi à corrompre Adams qui désobéit aux ordres de son supérieur et même virée, elle continua jusqu’au bout en donnant au malade de l’aspirine. Les conditions des consultations du patient étaient déplorables, House était allé jusqu’à ausculter le détenu sans stéthoscope et découvrit une masse dans son thorax. Sans IRM ni scanner, Adams réussit à détecter la masse avec son stéthoscope en lançant un regard mi-surpris mi-admiratif à House.

Adams fut étudiée sous tous les angles par House rien que par le regard : une fille riche qui travaille dans une prison, ce qui veut dire qu’une chose : qu’elle met son travail au-dessus de tout et qu’en étant une scientifique, la vérité l’intéressait, peu importe l’endroit.

Je peux dire qu’elle apparait comme un élément intéressant dans ce premier épisode, elle est un mélange de Thiteen la secrète, de Cameron la moralisatrice, de Masters celle qui s’intéresse à ce qui est intéressant, en gardant un aspect fragile. Un vrai cocktail !

Le problème avec Adams, c’est que, contrairement à plusieurs personnages, elle sera le personnage le plus sous-exploité de la série. Dommage !

Bien que je sois un fervent défenseur de la saison 8 j’avoue que j’ai trouvé Adams inintéressante, elle est en quelque sorte invisible par rapport aux autres. Joli accessoire qui ne fait rien et qui n’a pas d’importance à part le 8x01 et un autre épisode que vous allez découvrir bientôt.

Récapitulatif de cet épisode : endroit, cas et personnages. Je continue un truc sur Adams et je dirai un mot concernant les prisonniers.

Vous avez découvert le 8x01, et certainement plusieurs détails vous ont sauté aux yeux genre « déjà vu », comme par exemple la scène de House qui ferme la porte en tentant de sauver le patient vers la fin de l’épisode, Adams le regardait, indécise. Cette scène comme je l’ai souvent souligné, est une scène qui nous rappelle la scène de House et Thirteen dans le 4x15. Ceci est un exemple du déjà vu.

On peut comparer la prison à PPTH mais aussi à la vie de House qui se trouve emprisonné de ses états d’âme, de sa colère, et d’un monde plein de mensonges. Tout ça à cause de Cuddy ? Non, pas seulement cela. Il avait l’opportunité de s’évader et de ne plus jamais revenir, sauf que là, il a décidé de revenir car il avait tout faux, car il avait décidé de baisser les bras dans un monde où chacun joue un rôle et ne dit jamais la vérité, chacun a son masque. Je peux même aller jusqu’à dire que la prison semblait une issue pour House : au moins là-bas, on ne se voile pas la face.

Prison et rédemption, retenez ces deux mots-là jusqu’à la fin de la saison 8 et vous saurez pourquoi.

Asofa est le codétenu de House, un meurtrier. Ce qui est intéressant dans ce personnage c’est son silence. Il parle rarement et sauvera la mise à House. C’est la force tranquille.

Mendelson a une vraie tête d’ordure et d’assassin, il harcèle House et veut obtenir tout ce qu’il veut de lui. Il a sous la main plusieurs détenus qui n’attendent qu’un signe de sa part pour foncer. Il a ordonné de tuer House car ce dernier avait jeté par terre les 20 pilules de Vicodin. C’est l’incarnation de toutes les menaces.

Face à ces deux-là, on a un prisonnier plutôt chétif et cérébral, qui garde le sang froid. On ne saura jamais son nom puisque House l’interpelle toujours par « Hey ! ». Sinon, on peut dire que ce prisonnier symbolise le conseiller de House. Il n’est pas son ami mais l’a toujours freiné et guidé.

Ce trio est le plus présent dans la vie castrale de House. Une chose est sûre : ils ont tous joué un rôle important.

Cet épisode du 8x01 n’est que la première pierre de toute une saison. Cette énième saison sera rythmée par la thématique de l’emprisonnement, mais aussi de celle de la liberté et de la justice. Plusieurs autres thématiques se joindront aux thématiques présentes dans les prochains épisodes.

Voilà ma review du 8x01, il faut vraiment des pincettes pour ce premier épisode. House avait une vraie tête à claque, lol. J’ai essayé d’aborder ce qui me semblait intéressant dans cet épisode. Bref un épisode intéressant contenant un sacré clin d’œil à la saison 6 (6x01) et à la saison 4 (4x15) le tout assaisonné par un nouveau goût d’une saison 8 qui commence par un Huis clos comme introduction.

Merci d’avoir lu mon pavé !

Review présente sur mon blog: http://wp.me/p12kN7-mH
Everything is boring.
soleil444
Surveillant(e)
Surveillant(e)
 
Messages: 67
Enregistré le: Sam 2 Fév 2013 03:12

Précédent

Retour vers 8e étage : saison 8

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron