Dr House 8x11 : Nobody's fault

Discussions autour de la saison 2011/2012 de Dr House.

Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar Jack » Lun 6 Fév 2012 21:13

Fiche complète de l'épisode : Épisode 8.11 : Nobody's fault


Fanart de Nana Image


Qu'avez-vous pensé de cet épisode ?


Remarques :
  • Il n'est pas nécessaire d'utiliser les balises Spoiler pour le commenter.
  • Par contre, utilisez-les si vous faites référence à des événements futurs vus dans les trailers ou bien annoncés dans les news. Ces balises deviendront bien sûr inutiles lorsque l'épisode lié à ces événements aura été diffusé aux USA.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jack
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1806
Enregistré le: Dim 6 Juin 2010 18:24
Localisation: Toulouse

Re: Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar andika » Mar 7 Fév 2012 17:08

Waou, excellent épisode! Dans la lignée d'un three stories, The mistake, et Baggage dans la mesure où la narration est éclatée et faite de flashback. Mais il se rapproche définitivement plus de the mistake, et encore une fois l'erreur est à mettre au profit de Chase, je dis ça je dis rien :evil:

:arrow: House: J'ai failli pleurer à la scène de fin lorsque House s'excuse auprès de Chase. On a maintenant deux boiteux dans l'équipe!!! Alors on peut avoir deux thèses! House est néfaste à son entourage et ça n'apporte rien de bon, ou House emploie des méthodes contestables et ça sauve des vie. Je suis de deuxième avis. D'ailleurs c'est la conclusion de l'enquête, mais House se sent tout de même coupable vis à vis de Chase, car c'est vrai qu'ils ont en vécu des choses. en effet, c'était pour fuir cette ambiance que Cameron était partie...
Mais je ne pense pas House responsable de ce qui est arrivé personnellement.

:arrow: Team: Personne ne trahit House, je trouve ça excellent, mais c'est vrai qu'encore une fois au lieu de lui tenir tête par devant, ils essayent d'agir en cachette, ça a eu des conséquences très grave dans cet épisode! Et enfin, j'ai apprécié Adams. On voit vraiment que cette histoire l'a secoué.

:arrow: Cofield/Foreman: Foreman égal à lui même, il essaye de sauver les meubles en faisant appel à un ami. Sinon l'enquêteur, je trouve qu'il a tout bien saisi, mais qu'il n'assume pas ce qu'il pense de tout ça, comme House le lui fait remarquer à la fin. Mais comme Cuddy, comme Wilson, et tous les autres médecin, il reconnait que House sauve des vie, et que c'est le principal. Mais c'est vrai que lorsque ça dégénère comme ça, on se demande qui blâmer.

En conclusion, le patient aurait pu mourir sans esclandre, ça ne nous aurait pas avancé. Donc oui, House est bénéfique à la médecine, il sauve des vies, alors qu'on ne l'embête pas! En tout cas, j'attends avec impatience les répercussions de cette histoire!

ps: Wislon n'était pas là! sniff :cry:
Modifié en dernier par andika le Mer 11 Juin 2014 00:53, modifié 1 fois.
Image

"Better a murder than a misdiagnosis."
Avatar de l’utilisateur
andika
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1306
Enregistré le: Ven 3 Oct 2008 18:49
Localisation: Au palais

Re: Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar cosette » Mar 7 Fév 2012 22:04

Cet épisode était annoncé comme l'épisode majeur de la saison 8, comme un épisode marquant un tournant, etc. Même si les événements auront en effet probablement des répercussions, j'avoue avoir du mal à vraiment cerner l'importance de tout ça... Quelles sont ces conséquences qui seront ressenties tout le reste de la saison ? Je suppose donc que ça signifie que :
- les méthodes de House vont changer et il adoptera désormais une façon de travailler moins dangereuse ? (son mea culpa à Chase et son irritation face au revirement de Cofield pourrait en effet le laisser suggérer...)
- la vie de Chase va être profondément changée... Il garderait donc un handicap à vie ?
Bref, l'épisode laisse donc pas mal de questions en suspens, ce qui rend donc intéressant la suite... L'épisode est donc avant tout un épisode de transition, si cela se passe comme ça.

Le seul hic dans cet épisode, c'est que je trouve qu'il est difficile de vraiment avoir l'impression que House est en danger. On sait en effet immédiatement qu'il ne retournera pas en prison. L'enjeu n'est donc a priori pas là (de même qu'on sait que Chase n'est pas mort), et l'enjeu de l'épisode est donc probablement davantage de savoir si House est coupable et si lui-même se trouve responsable.

De ce point de vue là, aucune réponse tranchée n'est donnée car les choses sont complexes, les facteurs multiples et que les méthodes de House sont aussi louables que condamnables. Ces méthodes mettent en danger les gens mais permettent aussi d'en sauver. Ce qui arrive à Chase en est l'exemple : c'est parce que Chase et Adams ont refusé d'administrer le traitement et parce que Chase a trafiqué la boite de vicodin de House (en réponse à la blague des cheveux) que ce dernier a pu avoir son habituelle révélation et parvient à sauver le patient. Bref, il n'y pas de vérité absolue, et comme le dit House : good things usually happen, bad things sometimes happen. C'est le prix à payer :evil: .

La fonction du personnage de Cofield est intéressante et nous place dans une position différente de d'habitude : grâce à son interrogatoire les méthodes de House sont décrites, présentées, disséquées, et prennent ainsi une dimension nouvelle, on en mesure davantage les impacts que lorsqu'on est pris dans le feu de l'action d'un épisode traditionnel. C'est assez agréable d'avoir un épisode au rythme plus posé, plus intimiste. Les rapports entre les personnages sont ainsi mieux mis en évidence, et plus précisément les rapports entre l'équipe et House (le fait qu'ils essaient de le protéger, la façon dont ils comprennent le sens caché de ses actions comme par exemple Chase qui comprend que House avait trouvé une excuse pour venir vérifier qu'il allait bien, etc.)
Niveau réalisation, ce type d'épisode permet vraiment de créer une atmosphère et de rendre plus présente et active la caméra. L'usage des flashbacks et des scènes reconstruites au fur et à mesure que des détails supplémentaires sont révélés fonctionnaient bien ; la série gagne toujours à s'éloigner un peu de ses constructions formelles habituelles.

Et même si l'ensemble de l'épisode était sous le signe du drama, quelques petites touches d'humour par ci par là, avec notamment la scène où House se prend pour dieu :he:

Au final un très bon épisode, original, mais que je ne mettrais toutefois pas du tout au niveau d'autres épisodes "spéciaux" vus dans les saisons précédentes, car on devine aisément la fin et qu'on n'imagine pas vraiment quelle ampleur pourraient avoir ces événements sur le reste de la saison... A suivre donc.

Cet épisode, qui se place du côté de l'analyse et non de l'action, me fait regretter que cette saison 8 n'ait pour l'instant (à l'exception de cet épisode) quasiment fait aucune place à l'introspection. J'ai l'impression que c'est la première fois dans cette saison que House se pose enfin des questions sur lui-même, sur ses actions...alors que les événements de fin de saison 7 et le séjour en prison constituaient des sujets parfaits pour cet exercice mais qu'ils ont été totalement laissés de côté. Dommage :S
Avatar de l’utilisateur
cosette
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1935
Enregistré le: Dim 21 Sep 2008 14:16

Re: Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar rapfly » Jeu 9 Fév 2012 19:56

J'ai une théorie a proposer suite a cet épisode,je trouve pour ma part que l'on voit un Chase qui devient de plus en plus comme House voir son remplaçant. Je m'explique : petit à petit au fil de la série ses comportements deviennent similaire à ceux de House, ses réactions ressemblent aux siennes voir on peut parfois retrouver certaines réactions de House ou que l'on attendrait de la part de House mais que l'on voit apparaitre chez Chase.
Et cet épisode le confirme déjà sa façon de réagir face à Cofield mais surtout sa réaction à la fin de l'épisode :
Spoiler, cliquez ici pour afficher le texte
House s'excuse, et Chase lui répond qu'il est occupé et demande s'il y a autre chose et House repart comme ça. Et le plan se finit sur Chase boitant aprés avoir rembaré de façon trés cynique je dirais même "housienne" le pauvre Dr House venu s'excusé.


Et aprés l'annonce de la fin de la série (oui pour ceux qui ne le savent pas encore cette saison est la dernière de Dr House cela a été annoncé aujourd'hui) on peut peut-être espérer un spin off centré sur Chase.

Non qu'en pensez-vous?
rapfly
Ambulancier
Ambulancier
 
Messages: 5
Enregistré le: Jeu 9 Fév 2012 19:40

Re: Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar Fanny-Wan Kenobi » Ven 10 Fév 2012 23:42

La prod a annoncé qu'elle n’envisageait aucun spin-off ni film. De plus, même si Chase a été un des personnages fidèle de ses 8 dernières années, il n'a pas assez de fans, d'importance ou (me tape pas :he: ) de charisme pour avoir une série à lui.
Image


Hugh Laurie Blues France (Facebook): http://on.fb.me/gwQXux
Hugh Laurie Blues France (Twitter): http://bit.ly/ou4grV
Avatar de l’utilisateur
Fanny-Wan Kenobi
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1143
Enregistré le: Dim 29 Août 2010 22:02
Localisation: Cachée dans le piano de Hugh Laurie

Re: Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar rapfly » Sam 11 Fév 2012 13:21

Dommage :( car même si c'est vrai que Chase a nettement moins de charisme et de présence a l'écran que House, les producteur aurait pus développer ça sur le restant d'épisode d'ici la fin de la série et continuer sur la même optique que ce qu'on peut voir dans cettte fin d'épisode.
rapfly
Ambulancier
Ambulancier
 
Messages: 5
Enregistré le: Jeu 9 Fév 2012 19:40

Re: Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar soleil444 » Sam 16 Fév 2013 04:17

Mardi 12 Février 2013 fut diffusé l’épisode 8×11 « No body’s fault » alias « La faute de personne » sur TF1 qui a été suivi par 6,4 millions de téléspectateurs, c’est la pire audience de la saison. Un épisode qui se trouve juste à mi-saison, cet épisode 8×11 sonne la fin de la première partie de la saison 8, et le début de la deuxième et dernière partie de la saison 8. Comme nous l’avons remarqué, la première moitié de la saison c’est une reconstruction et une longue reconquête. Nous avons découvert les personnages mis en route. Beaucoup de fans se sont ennuyé « Je me suis ennuyé ! » concernant la première moitié de cette saison 8, pourtant c’est une partie très intéressante marquant les bases de l’environnement de House, qui détermine les personnages, une reconstruction de l’ancien avec du nouveau ce qui a donné un certain charme à cette saison.

Voilà, nous sommes en plein milieu avec ce 8×11, et c’est un épisode atypique à vrai dire. Jusqu’ici, c’est l’épisode le plus noir des 11 épisodes diffusés sur TF1. C’est un épisode très attachant et dévoilant plusieurs choses. Le générique ici est très court (5 secondes) et c’est le 5ème et dernier générique diffusé ainsi dans cette saison (remarquez encore la répétition du chiffre 5 !). J’adore l’image de fond qui nous montre la scène de crime, sur laquelle est écrit le titre de la série House M.D.

J’ai choisi d’analyser cet épisode en le divisant en 3 parties, bonne lecture !

I. Relation House-Chase

Inutile de faire un dessin pour dire que cet épisode est celui de Chase par excellence. D’ailleurs, je me demande pourquoi les scénaristes ont attribué le titre « Chase » au 8×12 et non le 8×11. Mais je ne vais pas m’y attarder car cet épisode met à nu la relation entre House et Chase.

Je me suis dit de commencer par ça dans ma review, car c’est très important de le noter dans cette saison, et parce que je connais les faits. Cet épisode fut l’épisode d’une erreur médicale sans précédent, mais qui a mis en lumière cette relation patron/employé.

Un incident qui devait arriver, a littéralement explosé ! Un patient enseignant la chimie, fit une crise de paranoïa en poignardant Chase et en blessant Adams au bras. Cette erreur médicale devait arriver d’une manière ou d’une autre, avec les méthodes suicidaires et folles de House. Notons que lors de l’épisode 2×08 « Erreur médicale » Chase était responsable de cette erreur, et House avec puisqu’il est chef du service. Comme quoi, il y’a une sorte de clin d’œil à cet épisode (que j’ai revu grâce à cette occasion !).

Chase est le plus ancien collaborateur et collègue de House parmi tous les autres larbins. Depuis 10 ans, il a tout appris à la House, il anticipe les faits, il prend des risques, désobéit aux ordres et il lit même dans les pensées de son patron. C’est le disciple de House par excellence, et c’est en appliquant un raisonnement housien qu’il a failli mourir.

Mais pourquoi Chase ? Le « fils prodigue » de House était pointé du doigt dès son retour lors du 8×05. Il était le plus expérimenté, le plus professionnel, et on sentait qu’il y’avait un profond respect mutuel entre lui et House. Ils étaient non seulement des collègues et des amis, mais ils avaient aussi une sorte de lien spécial presque paternel-filial entre père (House) et fils (Chase) en parallèle avec le lien prof (House) et élève (Chase). Un indice peut-être désignant Chase comme l’héritier ?

Ce n’est pas par hasard si on choisit Chase comme victime, car cette expérience quoiqu’horrible, va le mûrir davantage et va le propulser plus loin dans le monde de la science et de la médecine.

Le fait d’avoir effleuré la mort dans cet épisode avait un sens pour Chase et House. Ils regarderont la vie différemment et plus particulièrement, Chase.

Les farces et les coups foireux entre les deux hommes montrent une grande complicité. MDR le coup de la Vicondin ! J’étais plié de rire concernant la vengeance de Chase avec le gaz démasqué par House, et ce sont ces deux personnages qui seront les plus touchés par le drame. House tient à Chase plus qu’il ne pense, et on a remarqué sa culpabilité et sa perplexité face à ce qui est arrivé.

L’humour dans le 8×11 est presqu’imperceptible dans une atmosphère sinistre est glauque. La blague des cheveux roux peut nous mener à un indice, c’est le fait que le rouge dans cet épisode a un sens noir et obscur tout comme le rouge vif dans le 8×20. Derrière une couleur vive, on trouve le masque hideux de la mort.

House attire et foudroie son entourage en les rendant aussi misérables que lui, aussi seuls et sombres. Pas de chance ! Le pauvre Chase a eu un problème aux jambes, un reflet calamiteux de son patron boiteux. Une chose est sûre : cette histoire aura des grandes répercussions sur leur relation, sur Chase, sur House et j’en passe. Je vais être plus précis dans les parties restantes de cette review.

II. Le reflet de House

Si j’ai parlé de Chase dans la première partie et sa relation avec son patron, cette 2ème partie sera consacrée au patient ou à l’agresseur si vous voulez. La relation entre House et le patient est spéciale. Le patient est un prof de chimie qui s’est mis en danger à cause de ses propres expériences, c’est vraiment un cas miroir de House qui s’est mis en danger en faillant perdre un collègue et sa liberté à peine obtenue.

Il faudra noter un détail technique : ce patient n’existe que grâce aux flash back de toute l’équipe. Chaque membre de l’équipe prenait le relais pendant que la caméra tournait sur des rails contournant la table sous laquelle se cachait un acteur en attendant son tour. J’aime bien cette prouesse technique.

Retournons à cette histoire de reflet : le patient avait blessé Adams et avait poignardé Chase en plein cœur. Le patient a failli se tuer à cause de ses expériences qui avaient accéléré un cancer dont il était atteint et c’est à la fin que House lui sauvera la vie et ainsi, sauvera les meubles (sinon ce serait une deuxième erreur médicale et tout le monde meurt !). Juste une parenthèse, on a eu 2 épisodes très noirs et bien structurés dans ces 11 épisodes, et c’est le 8×07 et le 8×11 qui sont les épisodes les plus noirs et qui, comme par hasard, finissent par le même diagnostique : cancer. Il ne faut jamais croire aux coïncidences avec House ! Indice pour la suite, ça j’en suis sûr ! Le 8×02 reste mon préféré dans ces 11 épisodes, malgré tout…

On est d’accord sur la question du miroir House-patient. House a blessé beaucoup de monde, bousillé des vies au nom de la vérité pour satisfaire son égo, et n’oublions pas qu’il est autodestructeur. House peut être considéré comme un prof, on l’a vu à l’œuvre avec ses larbins et avec les étudiants en médecine notamment lors du fameux cours du 1×21. C’est un excellent prof.

Mais le patient reflète également quelqu’un qui n’était pas présent dans cet épisode, quelqu’un auquel House tient beaucoup, qui n’est autre que Wilson. A vrai dire, l’absence de Wilson dans cet épisode était un vrai trou noir, cela fait poser des questions car c’est bizarre, mais cela peut avoir des explications.

En fait, j’ai pensé à Wilson en prenant des notes. Wilson nous montrera son côté autodestructeur plus tard (ses petites tentatives dans les autres saisons ne sont rien à côté de ce que vous allez voir), nous assisterons aussi à un Wilson blessant House (si si ! et c’est pire qu’avec la lame d’un couteau !) et la maladie du patient de House ne peut pas passer sous silence non plus. A chacun son point de vue !

III. Culpabilité

La variation technique entre lumière et obscurité souligne la division de cet épisode entre passé et présent. Un présent truffé de culpabilité ne peut être que sombre. Le noir présent nous rappelle le 6×21 où House répondait aux questions de Nolan dans une ambiance à huis clos, terne, sombre, qui reflète celle du 8×11. Le noir peut symboliser aussi le crime et l’enquête policière ! C’est un épisode marquant où règne le noir policier lors du conseil qui a réuni tous les protagonistes sauf Wilson.

En général, l’obscurité est le reflet intérieur d’un House seul et mélancolique. On retrouve House dans un huis clos, face à Cofield l’ami de Foreman, essayant d’arracher des aveux de sa part, car c’est Cofield qui décide du sort de House comme il lui a dit. Ce duo a eu une approche différente de ce qui s’est passé. Cofield arrive très bien à cerner House, mais c’est l’arrivée de la femme du patient qui dévoilera sa couardise et son incapacité à aller jusqu’au bout de ses actes. Devant la couardise d’un « juge » qui avait menacé de couper les ailes de House ensuite change des propos, House était fou de colère. L’accusé House se concentrait sur les faits et le délire paranoïaque du patient.

House se comportait un peu à la Holmes, comme son passage à la scène du crime (ça fait bizarre sans Watson, hein !!) pour inspecter les lieux. Le souci du détail et l’opiniâtreté (qui nous rappellent son insistance et son entêtement dans le 8×07 ou le 4×15 !) de House pour poursuivre son enquête fut choquant pour autrui, y compris Cofield. La thématique de la liberté fut remise en question dans cet épisode, et c’est la deuxième fois que House se retrouve menacé d’emprisonnement. Et comme on dit, jamais deux sans trois ! Mais je n’ai rien dit, hein…

Ceci est un épisode de la culpabilité par excellence, alors qui est le véritable coupable ? On note le recours aux effets techniques tels que les flash back, le flou, les imaginations…C’est grâce à ces effets additionnés aux témoignages des membres de l’équipe, de House et de Foreman que le téléspectateur se trouve attiré par cette enquête énigmatique (on associe le noir aux énigmes aussi) qui constitue l’épisode comme un puzzle.

Pour la question de la culpabilité, tout le monde s’est culpabilisé et tout le monde a couvert et défendu House malgré ce qui s’est passé, y compris Chase. Taub et Adams furent ceux qui ont secouru Chase, avaient des avis différents. Pour Taub, c’est Chase le coupable puisqu’il n’avait pas fait attention en amenant un scalpel. Pour Adams, qui a été agressée avec Chase et blessée avec le scalpel, elle se considérait comme étant la fautive. Dans cet épisode, on voit bien qu’elle est choquée et émue. Adams est supportable dans cet épisode (enfin !) et a eu l’intelligence de sauver la vie de Chase. En effet, le drame auquel elle a assisté aurait pu finir en tragédie si elle n’était pas là.

On remarque que tout le monde se culpabilisait, et on se demande si House était conscient de ce qui était arrivé pour qu’il garde ainsi la tête froide en se concentrant sur le patient, en faisant le différentiel lors de l’opération de Chase. Il montrait son attachement et sa culpabilité en feignant l’indifférence, et pourtant c’est House qui a été le plus touché.

Le fait que Chase fut poignardé a tout chamboulé et a bouleversé tout le monde ainsi que le diagnostique du patient. Et après le verdict « c’est la faute de personne » on remarque que tout le monde était soulagé sauf House. Le regard sombre de ce dernier en dit long, lui le coupable innocenté, restait et se sentait coupable. Car même si House n’était pas là ou l’un de ses équipiers lui aurait désobéi, il est le chef du service de diagnostique et il est responsable de ce que ses larbins font, il est également responsable puisque Chase a utilisé une méthode housienne. House est le fautif au premier degré, et non personne !

D’ailleurs, il reconnaîtra sa faute en s’excusant auprès de Chase à sa manière silencieuse. J’aime les regards échangés sans un mot après « ils ont dit que c’est la faute de personne », ce sont deux complices qui se connaissent très bien.

Cet épisode ouvre la porte concernant des incidents de ce type qui arrivent, et soit on trouve un bouc émissaire pour la faute, soit on ne trouve aucun responsable de ce qui s’st passé. Chouette épisode en général marquant un grand tournant pour la série, pour House et pour Chase.

Merci de m’avoir lu et tous vos commentaires sont les bienvenus !

Ma review sur mon blog: http://wp.me/p12kN7-oW
Everything is boring.
soleil444
Surveillant(e)
Surveillant(e)
 
Messages: 67
Enregistré le: Sam 2 Fév 2013 03:12

Re: Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar anacleto » Sam 16 Fév 2013 18:53

Salut Soleil 444 ! Depuis quelques jours j'ai le plaisir de lire tes somptueux comptes rendus que je connaissais déjà en allant visiter un autre forum , où sous un autre pseudo tu commentes de main de maître les épisodes de cette saison 8.

Saison 8 qui, pour laquelle, et jusqu'à présent ne trouve pas grâce à mes yeux. Certes , tu décortiques à merveille les épisodes et tu donnerais envie à ceux qui ne connaissent pas la série de regarder immédiatement , mais , personnellement je regarde parce que c'est la dernière saison mais je ne reconnais plus House dans cet homme trop facétieux à mon goût.

Comme beaucoup de fans, finalement , j'aimais trop le personnage misanthrope, drogué et malheureux qu'on avait connu jusqu'à la saison 5 et depuis la 6 je continue de regarder mais sans enthousiasme aucun . Et encore, je suis moins déçu par cette saisons 6 et 7 , où le ship huddy avait polarisé le caractère si brillant du médecin.

En tout cas, bravo pour tes reviews . Hâte de lire la prochaine !
anacleto
Interne
Interne
 
Messages: 104
Enregistré le: Ven 1 Oct 2010 16:32

Re: Dr House 8x11 : Nobody's fault

Messagepar soleil444 » Dim 17 Fév 2013 01:24

Merci pour ton commentaire! :D :D Je suis super enthousiaste pour cette saison 8 qui m'a vraiment réconcilié avec la série, et c'est avec grand plaisir que je partage avec vous mes points de vue. Très bientôt le 8x12! ;)
Oui...Je suis Shinishi ^^ soleil444 est un pseudo que j'emploie généralement pour mon blog, et ailleurs... 8-)

A vrai dire, après beaucoup de déceptions (ships MD et scénarios creux) j'ai adoré regarder la saison 8 en VO depuis près de 1 an et 5 mois, et en plus j'ai trouvé que les scénaristes se sont bien débrouillé pour qu'on oublie le cauchemar d'une certaine relation, bref je trouve qu'il est normal qu'en 8 saisons et après tant d'années et d'épreuves, qu'on puisse changer au moins un peu, mais en restant soi-même en même temps! ^^ Les gens ne changent jamais au fond d'eux-mêmes. ;)
Everything is boring.
soleil444
Surveillant(e)
Surveillant(e)
 
Messages: 67
Enregistré le: Sam 2 Fév 2013 03:12


Retour vers 8e étage : saison 8

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron