Dr House 8x06 : Parents

Discussions autour de la saison 2011/2012 de Dr House.

Dr House 8x06 : Parents

Messagepar Jack » Dim 13 Nov 2011 21:49

Fiche complète de l'épisode : Épisode 8.06 : Parents


Fanart de Jack Image


Qu'avez-vous pensé de cet épisode ?


Remarques :
  • Il n'est pas nécessaire d'utiliser les balises Spoiler pour le commenter.
  • Par contre, utilisez-les si vous faites référence à des événements futurs vus dans les trailers ou bien annoncés dans les news. Ces balises deviendront bien sûr inutiles lorsque l'épisode lié à ces événements aura été diffusé aux USA.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jack
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1806
Enregistré le: Dim 6 Juin 2010 18:24
Localisation: Toulouse

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar stacy 31 » Mar 15 Nov 2011 17:24

Je ne dirais qu'une chose: oh la la, cela ne s'arrange pas... :beurk:
stacy 31
Interne
Interne
 
Messages: 93
Enregistré le: Mar 20 Juil 2010 17:36

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar Kerni » Mar 15 Nov 2011 18:15

stacy 31 a écrit:Je ne dirais qu'une chose: oh la la, cela ne s'arrange pas... :beurk:


Oui, mais encore, des détails sur ce que tu n'as pas aimé, ce serait bien, car là, c'est vague !
Image
Avatar de l’utilisateur
Kerni
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 3769
Enregistré le: Ven 21 Mars 2008 18:01
Localisation: Dans la chambre de Greg. ^^

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar andika » Mar 15 Nov 2011 18:26

stacy 31 a écrit:Je ne dirais qu'une chose: oh la la, cela ne s'arrange pas... :beurk:


Je pense sincèrement qu'on peut se passer de ce genres de commentaires, ce n'est que mon humble avis, je n'avais pas l'intention de poster aussi tôt mais bon, j'ai envie de relever le niveau du topic maintenant...

Encore un épisode qui fait sourire, mais qui a un sujet quand même assez universel et assez grave. Grave dans le sens de sérieux, c'est à dire qu'est ce qu'être parent? Un bon parent existe-il? Doit-on écouter son cerveau ou son coeur pour le bien être se sa progéniture. C'est encore sans trop de surprises que le personnage touché le plus près par ces interrogation soit Taub, en effet il vient d'avoir deux adorables filles qui portent chacune le même prénom. :evil: Ils sont terribles ces scénaristes

:arrow: House: Pour lui c'est clair et net, chaque parent bousille ses enfants. Rousseau dirait que c'est notre monde corrompu qui le fait, pour House c'est simplement le foyer! :evil: Et en effet quand on y regarde de plus près, c'est pas forcément faux, mais ce n'est pas forcément une mauvaise chose non plus. Chase explique par exemple que se sont les défaillances de ses parents qui l'ont conduit à devenir un bon médecin, au contraire Adams s'ennuyait dans sa famille parfaite. L'autre idée intéressante, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'être lié biologiquement à l'enfant pour être un parent, en effet de nos jours les familles recomposées sont de plus en plus courantes, sans même parler de l'adoption, ou du cocufiage comme dans le cas de la maman de House et du gentil pasteur. :evil: ! J'aurais aimé savoir ce que Foreman pensait de la question

:arrow: TEAM: Adams commence à sentir l'intrusion de House dans sa vie privée. Mais je pense qu'elle apprécie ça car avec House on ne s’ennuie jamais, et dans le 8x01 House avait remarqué qu'elle s'ennuyait, dans sa jeunesse idem elle fugue pour fuir l'ennuie, et c'est pour ça qu'elle est venu bosser chez House au final. Par contre elle commence à me les briser avec ses envies de vérité systématique.
Chase a une réplique super sympa au début, lorsqu'il engage le pari sur Taub; je ne me souviens plus trop du rôle de Park, donc encore une fois, Taub est sur le devant de la scène. En plus d'être un salaud avec les femmes, il est un salaud avec les enfants, l'effet miroir du patient fonctionnait à merveille sur lui. Mais après tous les arguments rationnels qu'il prend dans la tronche, il aboutit quand même à faire le mauvais choix, et à être égoiste au détriment du bien être de son enfant. Taub n'a pas vraiment tardé à être un mauvais père et refuser tout net cette idée de déménagement.

:arrow: POTW: Il a réussi à oublier que son père avait abusé de lui? Tout un coup j'ai très bien compris sa mère. Sinon j'ai adoré comment en 2 secondes chrono, House a compris la situation! Le père a refilé la syphilis à son fils.
Il n'y a jamais de bon choix, même une famille idéale avec papa et maman à la maison peut aboutir à un enfant malheureux, donc parfois ignorer la vérité n'est pas une mauvaise chose, mais ça engendre d'autres problèmes, comme cette irrésistible envie pour la patient de ressembler et de se connecter avec son père.
Moi aussi mon père était absent, même s'il n'a pas abusé de moi, j'ai inconsciement entrepri les mêmes études que lui... Les scénaristes sont dans le vrai ici! Très bon patient.

:arrow: Wilson/Foreman: Deuxième fois en deux semaine que je termine l'épisode tordu de rire, à chaque fois au détriment de Wilson, c'est vraiment le dindon de la farce. Rien que d'écrire ces lignes je suis encore mort de rire, en repensant à la tête de House et Foreman dans la télé tranquiles, au bord du ring avec des bières. :evil: :cool:
Mais le truc qui aurait été simple pour Foreman c'était de demander à wilson de l'accompagner à Atlantic city non? ou alors house voulait punir son ami d'avoir envisagé de l'abandonner? Je ne sais pas mais en tout cas il y en a un qui s'est bien fait avoir.

:arrow: Conclusion: On monte en puissance progressivement, on creuse Taub, on rigole bien, l'équipe fonctionne, House est toujours aussi génial, et aussi peu recommandable. Les consultations reviennent en force ainsi que les animations en 3D pour expliquer les maladies, non franchement personnellement je suis satisfait, après vous pouvez en dire ce que vous voulez mais argumentez!
Image

"Better a murder than a misdiagnosis."
Avatar de l’utilisateur
andika
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1302
Enregistré le: Ven 3 Oct 2008 18:49
Localisation: Au palais

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar stacy 31 » Mar 15 Nov 2011 22:11

J'exprimais simplement mon ressenti sans trop spoilier l'épisode assez médiocre. Désolée que cela ait déplu à certains donneurs de leçons. . Le patient du jour était émouvant mais les symptômes décrits et les diagnostics me paraissent de plus en plus improbables ( hé la prod, achetez un dictionnaire de médecine!) Wilson/House: je ne sais plus quoi penser de leur relation sado masochiste qui commence à me peser . Voir House retomber dans ses travers et humilier Wilson me confirme que les scénaristes ne savent plus quoi écrire à leur sujet. Fuis Robert Léonard, fuis!Et moi je ne sais plus quoi écrire face à cette série devenue fade et qui tourne en rond. Déception totale :aww:
stacy 31
Interne
Interne
 
Messages: 93
Enregistré le: Mar 20 Juil 2010 17:36

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar cosette » Mar 15 Nov 2011 23:05

stacy 31 a écrit:J'exprimais simplement mon ressenti sans trop spoilier l'épisode assez médiocre.

Ce sujet est dédié à l'épisode, donc par définition le but est d'y discuter de l'épisode en question après l'avoir vu. Il n'y a donc aucun risque de spoiler qui que ce soit. CQFD.
stacy 31 a écrit:Désolée que cela ait déplu à certains donneurs de leçons...

Ta remarque, et plus précisément sa formulation dédaigneuse, est totalement inappropriée. Ce genre de petite phrase provocante, voire insultante, n'a absolument rien à faire ici. Que tu défendes la pertinence de ton intervention, soit, mais ce n'est en aucun cas une raison pour se montrer agressif envers un autre membre du forum qui critique ton message (et non son auteur directement !)

Il n'y a absolument aucun problème à faire part de son avis sur l'épisode, aussi négatif soit-il. En revanche, nous avons souvent été contraint de le répéter au cours de la saison 7, et nous le refaisons ici : à l'image du site House-fr, ce forum aspire à un minimum de qualité, en proposant des échanges argumentés, construits, bref intéressants. Nul besoin d'être professeur de français, rhétoricien averti ou d'aimer poster des messages fleuves pour se faire : il s'agit simplement d'expliquer, même brièvement, pourquoi on a aimé ou non. Or, ton premier message était absent de tout mot tel que "parce que", "car", etc., ce qui, de ce point de vue, le rend inintéressant, je suis navrée de te le dire, et peut donc justifier la remarque qui t'a été faite.

Loin de "donner des leçons" il s'agit simplement de rappeler les règles. Le reste de ton second message, qui développe davantage ton avis sur l'épisode, me laisse à penser que tu es capable de les suivre.
Ce hors sujet est donc clos, on reprend le fil des échanges et discussions (et non pas des affrontements) dans le respect.
Avatar de l’utilisateur
cosette
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1935
Enregistré le: Dim 21 Sep 2008 14:16

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar Vince-Vega » Mar 15 Nov 2011 23:07

Moi j'ai trouvé cet épisode, tout simplement excellent. Il y a certes quelques nuances:

Je trouve la relation Foreman/House très bien recherché, on s'attend tellement à ce que pour se détourner de ce que faisait Cuddy, Foreman cherche à être stricte au maximum que ça rend la chute hilarante.

La double parentalité de Taub est bien tournée, car elle change l'image méprisable qu'on avait de lui: on s'en rend compte lors de la dernière discussion entre House et Taub.

Je trouve par contre que Park et Adams sont un peu mise de coté mais ça compense avec les 4 premiers épisodes. Je trouve dommage qu'on voit pas assez Adams à l'image de Kutner fasciné par les patients du service, mais c'est que son 5e épisode.

Il y a quelque chose qu'il me fait assez peur moi, car on annonçait RSL comme moins présent dans cette saison et vue que il fait partie de l'intrigue hors cas assez régulièrement j'ai un peu peur pour ma.

Par contre GROS HIC, ils ont[pour l'instant] fait avec la porte-mur coulissante télécommandée la même chose qu'avec Véronica l'an passé ! Ils font une intrigue, et HOP elle disparait dès la semaine suivante. J'attendais au moins de savoir si Foreman l'a fait démonté, mais là RIEN, à moins que je me sois endormi pendant qu"ils en parlaient.

Le retour des patients de consultation est une très bonne idée: attention à ne pas en faire une habitude et à faire varier la fréquence par épisode et type.

Je trouve épisode fort sympas, la chute est dix fois mieux que l'épisode précédent même si j'avais bien rit la semaine dernière. En vue d'ensemble, cette saison 8 me plait bien, et je ne comprend pas trop les septiques, moi je n'ai jamais été déçu par un épisode, j'ai toujours la même joie à l'abord d'un épisode et j'espère que ça puisse continuer le plus longtemps possible.
Image

"We are who we are, lotteries are stupids" Thirteen
Avatar de l’utilisateur
Vince-Vega
Immunologiste
Immunologiste
 
Messages: 336
Enregistré le: Ven 1 Avr 2011 21:56
Localisation: Là où House cache de la nourriture dans les morgues - Princeton Plainsboro

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar sineade » Mar 15 Nov 2011 23:26

J'avais beaucoup aimé l'épisode de la semaine dernière et j'aime encore plus celui là. J'espère que les épisodes vont continuer comme ça, j'aime beaucoup ce début de saison.

C'est drôle tout le long, Taub qui se fait harceler par House et l'équipe, comme Adams "Miss Parfaite".Ils reprennent leurs conversations philosophiques, le sujet du jour : les parents qui foirent forcement leurs enfants. Ça rappelle pas mal les premières saisons je trouve, ça faisait longtemps qu'ils s'étaient pas penchés tous ensemble comme ça sur un problème existentiel. Comme la manie de House de vouloir tout savoir de ses employés, souvent juste pour les mettre mal à l'aise, parce qu'il est curieux et qu'il veut les emmerder. Là, je trouve le House des premières saisons, il a évolué mais il reste plus ou moins le même.

J'ai bien aimé le parallèle entre l'intrique entre les personnages, entre House et Chase qui ont eu des parents irresponsables et Adams et sa vie modèle qu'elle a voulu jeter, et l'histoire du patient. Ça m'a touchée quand j'ai compris pourquoi la mère avait menti à son fils à propos de son père. Je m'attendais pas à ce qu'elle ait menti pour un truc aussi grave.

Park est inexistante mais comme on l'a déjà assez vu les épisodes d'avant...
Le patient de la clinique, trop con. Le pot d'urine c'était vraiment dégoûtant, j'ai pas suivi beaucoup les sous titres, je faisais la grimace, j'espère que c'était vraiment du jus de pomme ^^.

La fin, je me suis sentie mal pour Wilson mais comme ça le fait marrer, c'est que ça doit pas le déranger plus que ça . Et c'est quand même excellent, lui qu'arrive tout content et Foreman et House tranquillement installés , les 2 mêmes gros enfoirés. Y'a un truc qui change pas, c'est que Foreman reste con ^^.
Avatar de l’utilisateur
sineade
Pensionnaire de Mayfield
Pensionnaire de Mayfield
 
Messages: 127
Enregistré le: Dim 31 Mai 2009 15:50

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar reyd » Jeu 17 Nov 2011 12:44

Bon sinon, il était bien cet épisode, hein ? On s'est bien marré et tout, et puis le cas était intéressant. Si on pousse encore un peu dans la manipulation de House sur tout le monde et dans le degré d'implication de tous dans le cas (rappelez-vous, il fut un temps où ils étaient bien plus embêtants que ça, les patients de house. là ils se contentent de vivre leur petits symptômes, signer les papiers, et étaler leur petite vie privée, mais ils ne se débattent pas beaucoup. Quels flemmards !), on pourrait avoir de l'explosif, de la bombe nucléaire, de la dynamite, de la nitro, du chorizo !

[Edit modo : début du message supprimé, l'incident est clos on ne parle ici que de l'épisode]
EVERYBODY LIES (except me, of course)
Avatar de l’utilisateur
reyd
Interne
Interne
 
Messages: 107
Enregistré le: Ven 19 Mars 2010 20:21

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar anacleto » Jeu 17 Nov 2011 18:17

Il faut se faire à l'idée que maintenant dr House n'est plus une série dramatique. C'est Jojo-le rigolo , facétieux, curieux, heureux de vivre.
C'est dur à dire mais je l'aimais mieux malheureux et seul ,ou avec le pauvre Wilson qui actuellement fait figure de clown blanc .
Qu'est ce qu'on en a à foutre des "sophies" de Taub , et des parents d'Adams. La dernière scène était assez drôle si on décide que House est une série comique , et je n'en suis pas encore là!

Désormais je viendrai mater vos appréciations sur le forum, mais je ne regarderai pas la suite, sauf , si la série devient un peu moins bêbête ,certainement dans les derniers épisodes où là, je pense ça risque de virer à la grosse catastrophe , accident , amputation , un truc grave quoi !

A plus les fans !!
anacleto
Interne
Interne
 
Messages: 104
Enregistré le: Ven 1 Oct 2010 16:32

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar CoolMhouse » Jeu 17 Nov 2011 19:28

Cet épisode a été trés divertissant pour moi et d'ailleurs il est classé comme deuxième meilleur épisode depuis le commencement de la saison 8 ! (le premier étant "Twenty Vicodin")

:arrow: House
Il est obsédé par le fait de vouloir aller au match de boxe, donc il cherche à trouver un moyen d'y aller... allant même a embaucher un ex-détenu pour l'aider à se débarraser de son bracelet électronique... Mais le plus marrant c'est lorsqu'il se fait prendre ! Bonne idée de faire un bain de pieds ! Mais je ne pensais vraiment pas à ça... on contraire, je vous le dit, je ne le cache pas... Mais lorsque j'ai vu Foreman accompagné des deux flics et au moment où l'un d'entre eux a dit "par là" moi je me suis dit "les toilettes ?!" :he: Bon maintenant je me dis heureusement puisque si les scénaristes auraient utilisé ce lieu dans leur scénario, le spectateur se dirait "C'était une trouvaille trop simple, vous auriez dû aller plus loin !"
Mais ce n'est pas le cas, donc tant mieux pour moi ^^
J'aime bien sa réaction vraiment "je-m'-en-foutise" lorsque Wilson lui dit qu'il va aller voir ce match de boxe ...
Par contre, merci les scénaristes ! Un de mes fantasmes s'est réalisé ! Je voulais voir House tenir un bébé contre lui, pas comme avec les bébés de la maternité ou pire Rachel la fille de Cuddy, mais vraiment collé contre lui ! :D
Tiens on remet le père biologique de House sur le tapis ? Anh ! dommage qu'on ait pas été plus loin ! ( un des points que j'aimerais parfois en savoir plus )

:arrow: Wilson
Là ... la chute était dix fois meilleure que celle de la semaine dernière ! Wilson se rend compte que Foreman l'a berné en disant qu'il devrait être aux Côtés de House, que c'est le rôle d'un ami ... J'ai aimé sa tête lorsqu'il se rend compte de la situation grâce aux dires de Foreman... Même le téléspectateur se dit " C'est vrai ça !"
Argh et il veut plus partager avec son ami pour la cafétéria, mais il aurait pas dû puisqu' Houselui pique tout !
et Mention à Robert Sean Leonard pour la dernière scéne ... Pourquoi je dis ça ? La raison est simple, lorsqu'il s'est arrêté en si bon chemin, et sa tête surprise ont réussi à piquer ma curiosité en moins d'une seconde :)

:arrow: La team
=>Le passé de Chase qui est dévellopé, ça m'a laissé de marbre avnat que je ne me rende compte qu'en fait, il a vécu une période difficile avant de se lancer en médecine... rappelons que le père de Chase est Médecin, d'où les livres de médecines que Chase pouvait trouver dans le bureau de son père lorsque sa mère l'enfermait.

=>Adams ... que dire ? Sa révélation ne m'a pas plus surprise que ça, mais m'aide à comprendre pourquoi elle avait décidé d'excercer en prison au lieu dans un milieu normal comme un hôpital ...Et je vois qu'elle n'est pas si cruche que ça puisqu'elle a deviné les intentions de Chase pour la faire parler !

=>Taub, quant à lui, on commence à comprendre sa situation, qu'il est face à un choix quelque peu cruel ... Doit-il laisser partir sa fille ou doit-il s'imposer à son départ? Telle est la question durant tout l'épisode, et je n'ai trouvé aucune faille dans cette partie ... La scéne avec House qui lui dit que c'est facile de suivre son coeur que de suivre son cerveau était vraiment réelle à mes propres yeux, j'ai vu un Taub différent des saisons précédentes... Je l'ai trouvé plus mature
Par contre la scéne de fin avec Rachel, j'ai trouvé que ça sonnait comme un adieu ... Pas comme ... comment dire ça ? On ne dirait pas qu'il est heureux à l'idée de forcer son ex-femme de rester à Princeton ... D'ailleurs la caresse sur le crâne du bébé est un geste trés significatif ! a voir ...

=> Park ... euh elle était là ? Oups ! oui mais rien à dire sur elle, trop en retrait sur cet épisode ... :/


:arrow: CLINIC :
haha ! Ironie du sort ! Manger sain rend malade !
Je savais depuis le début que ce n'étais pas le diabéte ! House a rarement trot lorsqu'il s'agit de médecine ! :he:
Par contre la scéne où les collaborateurs de House, voient qu'il boit de "L'urine" ... :beurk: :beurk: :beurk: J'y ai vraiment cru sur le coup ! Mais heureusement la réplique "C'est du jus de pomme" a sauvé l'honneur sinon cela m'aurait dégoutée pendant un certain moment ! :he:
Ceci dit, voilà pourquoi House renifle avant, en effet l'odeur d'urine et de Jus de pomme, n'est strictement pas la même ( d'ailleurs j'avais trouvé l'urine bien trop foncé pour que ça en soit ! :P )

:arrow: Conclusion
Un épisode que j'ai vraiment apprécié, l'intrigue médical m'a tenue en haleine, tout comme le patient qui était intérresant, surtout avec sa mère qui cache des secrets vraiment glauques ! Maintenant je suis préssée de voir ce que nous réserve la suite qui me semble plus que prometteuse ! :)
Image
Avatar de l’utilisateur
CoolMhouse
Dr ès House 2011
Dr ès House 2011
 
Messages: 1329
Enregistré le: Mar 8 Juin 2010 18:42
Localisation: En consultations en tant que stagiaire de House ... dur dur ...

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar cosette » Ven 18 Nov 2011 23:34

Je poste enfin mon avis sur l'épisode. Ce 8x06 m'a globalement bien plu, avec un sujet qui permettait de faire le point sur l'histoire familiale de certains personnages, via des éléments que l'on connaissait déjà et d'autres que l'on découvre. Y a quelques trucs qui auraient pu être mieux faits, mais l'ensemble est vraiment bon. :)

:arrow: All parents screw up all children

La façon dont les parents marquent l'existence de leurs enfants est donc le thème de l'épisode, via l'histoire familiale du patient qui donne l'opportunité à chacun des personnages de confronter sa propre expérience sur la question.
Pour House et Chase, les choses sont claires : tous les parents merdent, tous les enfants ont une expérience familiale faite de ratés qui les ont ensuite façonnés. Que House ou Chase pensent cela n'a rien d'étonnant au vu de leurs enfances respectives (je vous renvoie d'ailleurs aux trois excellents articles de ce site sur les relations familiales :mdr: ), mais qu'ils affirment cela comme une vérité universelle est totalement extrême et rend le propos parfois un peu poussif, tant il est évident que cela est faux.
L'épisode devrait donc être l'occasion de leur prouver à quel point ils ont raison et à quel point ils ont tort, et le bémol que j'émettrais c'est que globalement l'épisode tend à prouver la véracité de leur théorie, manquant ainsi de nuances.

Plus que les démonstrations au cas par cas qu'il n'y a pas de bon parent, je trouve qu'au final le plus pertinent dans l'épisode est la résonance particulière de cette question au sein de l'équipe de House, mettant en évidence que tous les membres de l'équipe sont dysfonctionnels, parce que ce n'est qu'en étant comme cela que l'on peut s'épanouir au sein du département de diagnostic, comme House lui-même le disait à Thirteen lors de ses adieux.

:arrow: Chase

On mesure dans cet épisode tout le chemin parcouru par Chase au fil des saisons et notamment l'évolution de sa relation avec House. Lui qui fut longtemps le plus méprisé par House, celui qui avait le moins de valeur, est aujourd'hui, non pas un ami, mais tout au moins davantage qu'un simple serviteur. La scène où il espionne Adams pour le compte de House connecté en face time est une illustration de cette évolution, Chase étant définitivement "acquis" à House et ayant bien quitté son statut de bizut (contrairement à Park et Adams), impression renforcée par le fait qu'il défende le même point de vue sur la famille.

C'est l'occasion de remettre en avant le passé familial douloureux du personnage, tout en livrant quelques détails jusque là inconnus...même si, en zappant le fait que Chase est allé au séminaire avant de faire médecine, on oublie un peu vite que son chemin jusqu'à la médecine a été un peu plus chaotique qu'il ne semble le dire.

Chase est un personnage qu'on a vu grandir, évoluer et j'espère que l'on va vraiment l'approfondir davantage encore car il est à mon sens l'un des personnages secondaires les plus susceptibles de nous intéresser.

:arrow: Adams

Adams est ici la preuve que les enfants peuvent se rater tout seuls, et que l'on ne commet pas forcément des erreurs parce que nos parents en ont fait. Ok, sauf que ça ne contribue en aucun cas à rendre le personnage attachant, bien au contraire ça la rend encore plus antipathique je trouve. J'ai l'impression que les scénaristes ne savent pas trop quoi faire d'elle : il faut qu'elle soit différente de Park, mais ne ressemble pas à Cameron...tant et si bien qu'au final elle manque cruellement d'épaisseur, ni drôle ni méchante (alors qu'avoir une Bitch dans l'équipe, ça, c'aurait été cool :mdr: )

:arrow: Taub

Taub, il est bien à petites doses. J'espère donc qu'on va pas avoir autant de Taub à chaque épisode !
Toutefois, évidemment, dans la thématique de l'épisode, c'était tout à fait logique qu'il soit mis en avant. Taub est donc confronté à un choix : laisser partir Rachel et donc s'éloigner de Sophia ou bien les retenir même si ça ne les rendra pas forcément heureuses. Mais là où je trouve que ça manque de réelle profondeur c'est qu'au final son histoire n'a absolument rien à voir avec celle du patient dont le père a abusé de lui. Dans ce cas, en effet, il était salutaire que le père ne soit plus dans la vie de son fils, mais pour Taub c'est bien différent. A aucun moment je n'ai imaginé qu'il pourrait faire un autre choix que celui qu'il fait à la fin, car au nom de quoi accepterait-il de ne pas faire partie de la vie de sa fille ?
andika a écrit:Mais après tous les arguments rationnels qu'il prend dans la tronche, il aboutit quand même à faire le mauvais choix, et à être égoiste au détriment du bien être de son enfant. Taub n'a pas vraiment tardé à être un mauvais père et refuser tout net cette idée de déménagement.

Je ne vois pas du tout ça comme cela, je ne pense pas que Taub fasse le mauvais choix. Il fait juste un choix (d'après House il suit son coeur), un choix qui le rend heureux, et qui, il l'espère, rendra sa fille heureuse. Ce que l'épisode prouve, via les différents personnages, et plus précisément le patient, House et Chase, c'est que ce sont autant les pères biologiques que les pères "adoptifs" qui détruisent leurs enfants ; même en prenant une décision inverse Taub n'aurait donc nullement eu la certitude que sa fille aurait été plus heureuse sans lui. C'est un acte de foi que celui de Taub : il croit qu'il sera un bon père.

Le gag Sophie / Sophia un peu gros, mais toujours drôle de voir à quel point Taub peut se faire malmener par House :mdr:

:arrow: House

L'histoire familiale de House et son rapport à son père nous ont toujours été dévoilés par petites touches, via la saison 1 lorsque ses parents viennent, la saison 5 lorsque son père meurt, la saison 6 lorsqu'il s'adresse à son père, puis lorsqu'il étudie son père biologique. Il était donc intéressant d'y revenir au cours de cette saison 8.
House est donc le fils biologique d'un homme qu'il ne connaît pas, avec lequel il pense n'avoir rien en commun (cf saison 6), élevé par un homme qui l'a maltraité et qu'il a appris à haïr plus qu'à aimer. En ce sens, House est une figure de l'orphelin, fils de personne, ce que l'on retrouve dans sa sa vie solitaire et son extrême difficulté à créer du lien avec les autres.
Comme pour renforcer cette idée, House affirme donc que le lien biologique n'importe absolument pas (scène marrante avec la gamine de Taub, au passage :he: ). L'analyse de Wilson est très pertinente sur ce point : il s'agit d'une façon de se protéger en se disant qu'il n'a rien raté à ne pas être élevé par son vrai père. House est un personnage amer qui se réfugie derrière ses rideaux de certitudes pour essayer de se protéger des regrets, de la douleur, des espoirs perdus.

Toutefois, même si ce point de vue est tout à fait en phase avec le personnage de House, on peut se demander comment cela s'articule avec une autre idée qu'il défendait quelques saisons plus tôt. Injectant des aiguilles dans les gracieuses fesses de Cuddy qui se préparait comme réceptacle à semence, il lui affirmait : "genes matter ! who you are matters". Le lien biologique laisserait donc une trace inaltérable, qui ne peut être totalement effacée même si l'on est élevé par d'autres. En ce sens, en transmettant ne serait-ce que leurs gênes, "all parents screw up all children", et ce dès l'origine.

:arrow: Wilson mis K.O

En parallèle de tout cela, l'aspect plus léger de l'épisode est donc amené via l'histoire du match de boxe. J'ai trouvé que c'était très bien mené, et qu'on avait droit à tous les "classiques" de House dans ce genres d'histoires.
L'approche du problème est très très housienne, puisque l'on voit House employer des moyens totalement démesurés face à une histoire presque anecdotique, créant un aspect comique qui fonctionne bien.
La confrontation avec Foreman était franchement excellente : on y voit le House totalement puéril (avec la webcam :mdr: ), et le House qui élabore des scenarii totalement rocambolesques (le coup de l'invitation au congrès). Cette ruse de House apparaît d'autant plus drôle qu'elle est désespérée, tant il est évident que Foreman n'y croit pas une seconde (il a été à bonne école avec House !)
Le twist final est très marrant et va dans le sens de faire de cette histoire un "House classic" puisque c'est évidemment Wilson qui se retrouve piégé :he:
andika a écrit:Mais le truc qui aurait été simple pour Foreman c'était de demander à wilson de l'accompagner à Atlantic city non? ou alors house voulait punir son ami d'avoir envisagé de l'abandonner? Je ne sais pas mais en tout cas il y en a un qui s'est bien fait avoir.

A mon sens, les choses doivent être envisagées d'un point de vue Housien : House veut voir le match --> House se fait lâcher par Wilson qui veut aller au match --> House veut aller au match --> House comprend qu'il ne pourra pas y aller avec Wilson mais que Wilson est prêt à y aller sans lui --> House sait que seul Foreman peut lui permettre d'y aller --> House se choisit plutôt que Wilson pour aller au match :he: C'est très cohérent ! Et en plus de se faire plaisir, il punit Wilson d'avoir préféré le match à son engagement envers lui.
Foreman, quant à lui, sait que Wilson est trop fidèle à House pour accepter de lui filer l'autre ticket, il ne peut donc que s'allier à House.
Cette alliance House / Foreman est intéressante au-delà de cette anecdote puisqu'elle montre que Foreman ne pourra obtenir de House ce qu'il veut que s'il lui donne quelque chose en échange, car il n'y a que ce marchandage qui fonctionne.
Vince-Vega a écrit:Par contre GROS HIC, ils ont[pour l'instant] fait avec la porte-mur coulissante télécommandée la même chose qu'avec Véronica l'an passé ! Ils font une intrigue, et HOP elle disparait dès la semaine suivante. J'attendais au moins de savoir si Foreman l'a fait démonté, mais là RIEN, à moins que je me sois endormi pendant qu"ils en parlaient.

C'est vrai que c'est un peu dommage, même si bon cette histoire de porte n'est absolument pas exploitable sur la durée. Mais en effet, ça manque d'une petite continuité. Par contre c'est Domenika et pas Véronica :he: (ceci dit cette histoire n'a tellement pas été exploitée qu'il vaut mieux oublier jusqu'au prénom du personnage :he: )

:arrow: Le patient de la clinique

C'est le truc nul de l'épisode franchement :( Je n'ai pas trouvé ça drôle, ni émouvant, ni captivant, ni...rien. Hormis le coup du faux pipi que boit House, c'est d'une platitude. J'aime beaucoup les scènes de clinique mais si c'est pour avoir ce genre de cas je ne vois pas ce que ça apporte... Bref, j'ai pas du tout accroché.

****

Au final un bon épisode. J'ai préféré le 5 qui permettait vraiment de mettre en avant tous les personnages et était un peu mieux structuré, mais celui-là se regarde avec beaucoup de plaisir et s'intéresse davantage au passé des personnages.
En revanche toujours aucune mention de la prison, de Cuddy, etc. Ca me parait tellement inconcevable que je pense que ça viendra en seconde partie de saison, la première moitié de saison continuant sur cette lancée (développement des personnages nouveaux ou de retour, exploration des relations House / Foreman, etc.).
Le prochain épisode donne bien envie :cool:
Avatar de l’utilisateur
cosette
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1935
Enregistré le: Dim 21 Sep 2008 14:16

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar andika » Sam 19 Nov 2011 18:40

A part ça; vous avez pas l'impression que le père biologique du patient a des petits airs de Kadhafi?
Image

"Better a murder than a misdiagnosis."
Avatar de l’utilisateur
andika
Membre du Staff
Membre du Staff
 
Messages: 1302
Enregistré le: Ven 3 Oct 2008 18:49
Localisation: Au palais

Re: Dr House 8x06 : Parents

Messagepar soleil444 » Sam 2 Fév 2013 04:22

Avec un peu de retard, voici donc ma review du 8×06 « Parents » alias « Les papas flingueurs », je préfère sérieusement le titre original…Déjà le 6ème épisode de cette énième saison de House, un épisode centré sur la thématique de la parenté et je dirais même que c’est l’épisode 100% parenté dans cette saison où la thématique de la parenté prend une place considérable parmi bien d’autres thématiques.

Diffusé directement après le 8×05 sur TF1 le 22/1/2013, on note une baisse d’audience de 7.3 millions de téléspectateurs qui ont suivi cet épisode. Ceci laisse quand même House toujours en première position devant les autres programmes télé.

Le générique est celui de Massive Attack, mais pas la version « Tear drop » qui est le générique officiel sur la Fox. 30 secondes et c’est parti !

I. Comment être des bons parents ?

Telle est la question de cet épisode. Une question qu’on pourra se poser à soi-même aussi et qui nous incite à réfléchir. L’épisode « Parents » porte d’ailleurs bien son titre ! Comment être des bons parents ? Comment choisir une décision pour l’avenir de son enfant ? Comment savoir si on a fait le bon choix ou pas ? Comment savoir si les décisions ne rendent pas l’enfant malheureux ?

Beaucoup de questions se posent, mais House a déjà sa propre conviction : tous les parents rendent leur enfant malheureux en le ratant. Ce qui fait d’eux des mauvais parents.

Un exemple housien clair et net : non seulement lui-même avait eu des problèmes avec son père (adoptif/mais aussi biologique avec le coup du gentil pasteur qui avait sauté une femme mariée), mais tous ses larbins avaient eu des problèmes familiaux. Ils sont malheureux à tel point de le côtoyer chaque jour ! Taub en tant que coureur de jupons, eu deux filles qui portent presque le même prénom de deux mères différentes, Chase a toujours eu des problèmes avec son père et sa mère était alcoolique, Park qui supporte difficilement ses parents à tel point qu’elle s’investit plus dans son travail, mais le grand mystère pour House reste Adams, qui n’a pas eu des problèmes familiaux selon les dires de cette dernière. (Qui essaya de rester discrète mdr)

La thématique de la parenté touche tout le monde, sans exception. Mais s’il y’a quelqu’un plus touché que les autres, c’est sans doute Taub qui dispute l’horaire de la garde de sa fille. Confronté à une situation personnelle, Taub est en effet celui qui comprend le plus les parents et leurs décisions cruciales envers leurs enfants, chose qui l’aide à mûrir et à être beaucoup plus responsable de ses actes.

Le seul à avoir une responsabilité parentale, Taub est naturellement choisi par les scénaristes pour jouer un rôle double : le rôle du père protecteur d’un côté (car la thématique de la parenté n’est pas à prendre à la légère dans House) et d’un autre côté, le rôle symbolique de la parenté. Taub n’est pas Taub lol. Il est la continuité de la lignée paternelle de House, très importante. Une sorte de « père » pour House ? A ne pas exclure ! Il est tout à fait normal que Taub soit mis sous les projecteurs encore une fois, après tout la question de la parenté était plus saillante dès le 8×05, donc c’est une continuité des faits. Les épisodes se complètent.

Taub sera confronté à House d’abord, qui le malmènera durant l’épisode. Plus on s’approche de la fin, plus Taub est déterminé. Il choisira que sa fille reste auprès de lui. Je ne pense pas que c’est un acte égoïste, mais plutôt responsable et décisif. Taub tente de faire ce qui lui semble juste et logique avec beaucoup d’amour paternel.

Face à l’amour paternel de Taub, il y’a l’amour maternel de la mère du patient. Cette mère a caché l’existence du père à son enfant pour le protéger, pour faire ce qui lui semble juste en éloignant son fils d’un père ignoble et monstrueux, et fit croire à son fils durant 12 ans que son père était un gentil saltimbanque. Le garçon veut devenir un clown aussi pour renouer avec son père « décédé », sans savoir que cette histoire de clown était un mensonge.

On ne sait pas quand ça peut foirer, mais pour House c’est certain : l’origine des problèmes c’est la famille. En passant, c’est assez drôle de parler de la famille et de House, vous savez pourquoi ? Parce que « House » veut dire « maison », et logiquement, une famille s’abrite et vit dans une maison. PPTH est comme une famille pour House, enfin bref, restons dans le cadre de l’épisode sinon je risque de payer cher mon cerveau et son raisonnement farfelu.LOL

II. La vérité

J’avoue avoir été inspiré par le titre du dernier épisode de X-Files, mais cela ne veut pas dire que je vais éviter la vérité ici, au contraire.

Il y’a une question omise par House mais à laquelle il a répondu dès le début, c’est « Pourquoi avoir choisi ce travail ? ». On le sait, c’est certainement à cause d’un problème familial si on est si brillant et malheureux comme l’est son cas, ou les autres ! Mais on découvre qu’à cause de ses parents idéaux (pas idiots !), Adams a fini par s’ennuyer et a fait une fugue. De son côté, les parents de Park sont tellement ennuyeux que cette dernière les évite. Avec House, les nouvelles risquent de ne pas s’ennuyer !!

D’ailleurs ça se voit quand House s’intéresse de près à Adams et finit par la harceler directement et indirectement (grâce à Chase qui tenta une opération d’espionnage !). Malgré tout cela, Adams n’a pas eu l’air ennuyée ou embêtée, ni même courroucée ! Ça se voit que les tactiques folles de House lui plaisent.

En parlant d’ennui, c’est maintenant au tour du patient qui a choisi de devenir clown car il trouvait les autres métiers (en particuliers celui de son père adoptif) ennuyeux. Mais ce n’était qu’une partie de la vérité puisqu’il éprouvait un besoin de renouer/créer un lien avec son père biologique.

C’est bien de souligner la fragilité de l’adolescence, mais c’est une fragilité qu’il fallait protéger de la part de la mère. Ici, le sujet choisi était délicat et extrêmement grave, à savoir faire du mal à son propre enfant et pire encore, à lui refiler une MST.

La vérité n’a pas pu être cachée devant House qui, en un seul regard, réussit à tout comprendre. C’était un secret de famille embarrassant que House dévoila au grand jour, et que confirma la mère plus tard. Adams m’a fait presque ch**r avec son besoin de tout dire au patient, chose que House avait comprise et finit par envoyer Taub pour endosser la responsabilité de choisir entre mensonge et vérité. Pourquoi toujours Taub ? Comme l’a dit House « parce qu’il est un père ! ».

Pour House, une table est une table, mais il n’a pas envoyé Taub par pur hasard, il l’a envoyé car il savait ce qu’il allait dire et qu’un père mis à l’épreuve comme lui mentira pour protéger, car la vérité n’est pas toujours bonne à entendre et que vivre dans le mensonge et l’ignorance peut s’avérer bénéfique.

Peut-on déceler une lueur d’humanité de la part de House ? Pourquoi pas, c’est quelqu’un de hautement moral même s’il ne l’admet pas et joue le salopard. House a trouvé ce qui clochait et a soigné le patient. Son rôle s’arrête là, en tant que médecin/diagnosticien, mais le fait qu’il choisisse Taub et non quelqu’un d’autre, mettait ce dernier devant ses responsabilités parentales. Taub est, pour House, un père. Alors il devrait s’en sortir dans des pareilles situations familiales ! Et surtout, avec un cas miroir qui le touche de près.

House est certes un crétin, mais il avait aidé aussi Taub à sa manière, pour tester ses limites. Taub lui sera très reconnaissant, par la suite.

Le cas était touchant et les acteurs/actrices ont bien joué leurs rôles. La vérité peut parfois s’avérer nulle et détruit toute une vie. On peut être égoïste mais pour le bien-être d’autrui et de soi-même pour ne pas se culpabiliser des conséquences. House avait démasqué la vérité, mais avait choisi Taub (symboliquement Taub est le mensonge). C’était la décision de House sous-jacente…

On peut parler de la vérité concernant House : il se base sur des hypothèses en disant à Wilson que son père biologique était pasteur sans une preuve scientifique, ce qui pourrait nous conduire vers une vérité plus profonde que House craint. Et si ce n’était pas son vrai père ? Il serait le fils de qui ? Alors House s’accroche à une prétendue réalité pour fuir ses craintes.

III. Rédemption et amitié

En plus d’être un épisode sérieux, c’est aussi un épisode hilarant. J’ai adoré le retour des consultations avec un patient qui pensait qu’il allait mourir de diabète (le coup du pipi m’a fait rigoler !) ou House entrain de piquer la bouffe de Wilson tranquillement dans la cafétéria !

House emmerde Foreman tout le temps, ce dernier fait le grincheux mais ça lui plait. Même lorsque Foreman fait le grincheux il est d’un ennui…et ça fait rire !

Ok, parlons rédemption dans cet épisode. La rédemption de qui ? Et pourquoi ? Je crois qu’on a deux bons exemples dans cet épisode car si je vais m’étaler sur cette question, on ne s’en sortira pas !

L’exemple de Taub est flagrant. Après ses conquêtes féminines et son infidélité à son ex-femme, il paie largement le prix avec une double pension alimentaire, une double responsabilité qu’il devait assumer envers ses deux filles, et dans cet épisode c’était le grand test housien qui le poussait jusqu’au bout.

On peut ajouter Adams aussi dans la rédemption. Elle s’est ennuyée et a fugué jeune pour ne revenir qu’après deux mois. Même les parents les plus « parfaits » engendrent des enfants malheureux. Dans le 8×01, on découvre le personnage d’Adams travaillant dans une prison, et on apprend dans le 8×03 qu’elle était bénévole, qu’elle avait même servi la soupe populaire. House résume le parcours d’Adams en une sorte de rédemption envers ses parents.

Dans cet épisode on paie le prix, mais la rigolade avec le trio House-Wilson-Foreman faisait un bien fou !

Entre ces trois-là on sent qu’il y’a beaucoup d’amitié et de complicité. Ainsi, House décida d’aller à un match de boxe avec Wilson. Seul hic : le bracelet électronique dans sa cheville ! House essaya d’abord les méthodes douces : faire ch**r Foreman en interrompant ses meetings, ce que j’ai ris en voyant la manière facétieuse avec laquelle il interrompt Foreman !!! looooooooool !

Il essaya de convaincre Foreman, il proposa même qu’il lui ajoute des heures de consultations afin qu’il aille au match, il ment et utilise toutes ses ruses : Foreman refuse ! Wilson intervient en la faveur de House et essaya de convaincre Foreman mais ce dernier refuse !

Après les méthodes douces, viennent les méthodes fortes : House s’attaque à la source du problème en essayant d’enlever son bracelet électronique par tous les moyens pour assister au match de boxe, mais il échouait à chaque fois.

Ce n’est qu’à la fin de l’épisode qu’on finit tordu de rire en voyant un Wilson bouche bée, qui regarde surpris, Foreman et House en bons copains, à la télé entrain de trinquer la bière près du ring !

J’adore la relation entre ce trois-là, et même s’il s’agissait que d’un match de boxe, on voit qu’à la fin une sorte d’amitié entre House et Foreman. La relation entre ces deux-là était déjà spéciale depuis des lurettes.

Comment Foreman s’est débrouillé pour le bracelet, va savoir…Mais le besoin de House de sortir de la prison symbolisée ici par le bracelet est un besoin de plus en plus fort.

En somme, un épisode vraiment super, on découvre du neuf, on revoie de l’ancien, on est ému face à un cas épineux et morts de rire en voyant les conneries de House et la chute finale. Un épisode léger et hilarant composé d’une gravité noire et d’une grande mélancolie.

Merci de m’avoir lu et tout commentaire est le bienvenu.

Ma review sur mon blog: http://wp.me/p12kN7-nM
Everything is boring.
soleil444
Surveillant(e)
Surveillant(e)
 
Messages: 67
Enregistré le: Sam 2 Fév 2013 03:12


Retour vers 8e étage : saison 8

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron